ConseilsMarketing.fr

Toutes les semaines des nouveaux conseils pour augmenter vos ventes et fidéliser vos clients !

Archive for février 2007

110 Conseils en Marketing par Marketing Sherpa

Posted by conseilsmarketing sur février 23, 2007

Téléchargez le Livre Gratuit « Marketing Wisdom 2007 » par Marketing Sherpa


L’édition 2007 de Marketing Widom délivre 110 très bons conseils pour toutes les petites entreprises qui veulent booster leur marketing.

Dans cette cinquième édition voici les 3 grandes tendances identifiées par Marketing Sherpa:
Des idées simples peuvent facilement augmenter vos ventes: renvoyer une deuxième fois votre newsletter aux abonnés qui ne l’ont pas ouverte lors du premier envoi est une excellente illustration, ajouter un bouton « accéder à mon compte » avec les login & mot de passe déjà rentrés…
L’émergence du Web 2.0 avec le partage des vidéos, la démocratisation des Blogs…
Ne pas oublier le « monde réel »: il n’y a pas qu’internet et les email pour toucher les clients.

Conseil Emailing 1 et 2:
Ajoutez un bouton « Accéder à mon compte » avec les logins et mots de passe automatiquement remplis.
Vous pouvez augmenter la fréquence de vos emailings à condition de varier le contenu du message et d’apporter de la valeur ajoutée à vos clients.

Conseils Emailing 3 et 5:
Testez différents objets pour l’email auprès d’échantillons afin de déterminer quel est le message le plus pertinent.
Mentionnez dans l’objet sur quel lien le client doit cliquer sinon il cliquera pas forcément sur le sujet que vous souhaitez mettre en avant.
Renvoyez votre emailing 2 semaines après à toutes les personnes dont la boite aux lettres était pleine.
Renvoyez votre emailing 1 semaine après à toutes les personnes qui n’ont pas ouvert le message la 1ère fois, mais en changeant cette fois l’objet du message.
Dupliquez les liens vers votre site, les clients ayant de plus en plus tendance à survoler très rapidement les emailings et à ne lire que les titres, les éléments mis en gras, le sommaire ou encore la barre de navigation.

Conseils newsletter 7 et 11:
– Ajoutez en haut de votre newsletter des liens vers les articles (un sommaire avec quelques lignes de résumé).
– Il vaut mieux parler de bonnes nouvelles dans vos newsletter cela diminue le taux de désabonnement à la newsletter, si ce n’est pas possible essayez de positiver.

Conseil buzz marketing 12
Testez de nouvelles idées comme par exemple d’offrir un jeu Flash pour favoriser le marketing viral.

Conseil emailing 14
GFK et Epsilon ont menés une enquête sur les gestionnaires d’emails aux USA, le résultat est que 65% des gestionnaires d’emails (dans au moins 1 cas) n’ont pas affiché les images d’un emailing, mais néanmoins 80% d’entre eux ont au moins une fois affichés les images d’un emailing où elles n’apparaissent pas mais principalement s’ils reconnaissent l’expéditeur.

Conseil newsletter 16
Modifiez la mise en page de votre newsletter de temps en temps, un peu comme un commerçant qui refait de temps en temps sa vitrine.
Pour augmenter le taux de souscription à votre newsletter vous pouvez tester des emplacements différents pour le champ d’inscription sur votre site internet, vous pouvez également ajouter des informations comme la périodicité et la non divulgation des coordonnées…
L‘envoi automatique de messages via des répondeurs est également peut également vous faire gagner du temps (ex: envoyer des emails pour une promotion 1 jour après une demande de catalogue).

Conseil emailing 17 et 18
Lancez des campagnes à plusieurs niveaux pour essayer de convaincre le maximum de vos prospects: une première offre pour obtenir convaincre la partie la plus facile de vos clients, une seconde pour présenter une solution vraiment alléchante, et une dernière pour décider les derniers qui n’ont pas encore cédé.
Liez votre système d’information à votre logiciel d’emailing afin de savoir quels clics ont été effectués sur quelles publicités… Le but est de savoir en temps réel sur quelles publicités le client a cliqué pour le rappeler le plus rapidement possible par vos télévendeurs.

Conseil marketing viral 22
Si vous êtes en B2B et que vous souhaitez avoir quand même du trafic le weekend lancez un concours de vidéo sur votre secteur d’activité et diffusez les vidéos les plus marrantes. Vous verrez ainsi votre trafic fortement s’améliorer et après tout un particulier n’est rien de plus qu’une personne travaillant dans une entreprise et qui est rentré chez lui…

Conseil Marketing Vidéo 23
En testant l’ajout de la retranscription d’une conférence radio dans un fichier avec les commentaires e taux d’écoute du fichier audio a fortement augmenté.

Conseil Blog Marketing 24 et 29
Pour faire connaître vos services un blog avec des informations gratuites est un bon moyen de vous faire connaître. Grâce aux liens vers d’autres sites et au référencement naturel vous améliorerez votre visibilité avec Google.
Soignez surtout le titre de vos articles avec des mots clés pointus, surtout si la concurrence est forte sur certains mots clés.
Si vous avez déjà réalisé des newsletters ou beaucoup de contenu pour votre site internet un blog est idéal: vous pourrez les archiver facilement et les communiquer ces informations à vos clients.

Conseil Marketing direct 32
Pour donner plus d’impact à un message, réutilisez les mailings avec des objets inhabituels (balle…) qui sortent de l’ordinaire.

Conseil Relations Presse 33
Les journalistes aiment les nombres, donc mettez en un maximum dans vos communiqués de presse/

Conseil SAV 34
Sachez prendre en compte le moment où vos clients sont mécontents pour retourner leur opinion en leur apportant votre meilleur service à ce moment là. Vous en ferez ainsi vos meilleurs supporters.

Conseil Publicité On Line 44
Au lieu de dépenser de l’argent avec Google Adwords pour des mots clés à vos produits et à votre marque alors que vous êtes déjà en première position dans le référencement naturel, consacrez plutôt votre temps à optimiser votre site internet pour toujours apparaître premier dans le référencement naturel. Réservez l’achat de mots clés à des termes où vous n’apparaissez pas en premier.

Conseil Adwords 45 et 46
Dans votre pub Adwords réalisez toujours des landings pages sur la page produits (et non pas sur la page d’achat), et si possible indiquez déjà un prix dans l’annonce Google. Cela permet dans certains cas de diviser par 3 le coût d’acquisition d’un client car seuls le prospects intéressés cliqueront sur vos pubs. Si nécessaire indiquez une fourchette de prix pour vos produits. En effet il faut indiquer les facteurs clés d’achat de vos de vos clients dans l’annonce.

Conseil Référencement 47 et 48
Pour faire connaître vos produits pensez aux flux RSS: en postant chaque semaine un article avec vos mots clés vous allez vitre apparaître dans Google et encore mieux grâce aux flux et à vos articles vous allez bénéficier de backlinks depuis d’autres sites.
Pour faire connaître votre site n’hésitez pas à mettre un quizz très générique / aide au choix de produits / un diagnostic… gratuit afin que d’autres sources reprennent votre information.

Conseil Adwords 49 et 50
N’oubliez pas d’inclure dans vos campagnes Adwords des mots clés négatifs (ex: pour des voitures supprimez de vos mots clé les termes « miniature » « maquette »…). Dans le même ordre d’idée faites des recherches de mots clés sur des termes négatifs (ex: « problème lombaire » si vous vendez des médicaments pour le mal de dos).
Vous pouvez également baser vos mots clés sur des termes génériques (ex http://www.microsoft.com si vous vendez Windows Vista).

Conseil Adwords 51 et 52
Au lieu de mettre le nom de votre site comme titre de votre annonce mettez plutôt des mots clés les plus importants utilisés par vos clients ou les éléments les plus importants de votre argumentaire.
Pour vous aider à connaître les bonnes accroches regardez aussi celle de vos concurrents. Pour rendre vos campagnes encore plus efficaces faites des annonces basées sur 3 mots clés ou plus.

Conseil référencement 54 et 55
Plutôt que de tenter de tromper Google avec des sites satellites des fermes de liens… Rassemblez plutôt tout votre contenu dans un seul site afin que celui-ci remonte naturellement dans Google.
Seul Google indexe vraiment tous les sites, pour les autres moteurs de recherche et annuaires il faut continuer à faire du référencement manuel. Il est également important de bien travailler les noms des fichiers HTML de votre site pour améliorer votre positionnement.

Conseil Adwords 57
Au lieu de faire de la pub sur des termes génériques avec des coûts importants, ciblez des termes plus précis et moins cher, prévoyez aussi des pages d’accueil spécifiques (landing pages).

Conseil Marketing 59
Si vous vous adressez à une cible internationale ne pensez pas qu’à l’anglais, mais aussi à l’espagnol, chinois… aussi bien pour votre site que pour votre pub sur le net.

Conseil Buzz marketing 61
Pour faire connaître un site donnez de l’information intéressante à vos lecteurs. Mais pour améliorer la diffusion faire des communiqués de presse, de la diffusion sur les sites communautaires, les blogs liés à votre activité…

Conseil Design de Site Web 67 et 70
Evitez les intro en flash avant l’arrivée dans votre site, allez à l’essentiel dès la home page.
Néanmoins à moins d’avoir une promotion irrésistible vous devrez tout d’abord convaincre vos prospects que vous connaissez leurs problèmes et que vous allez résoudre leurs problèmes.

Conseil Design Site Web 68
Vous devez éliminer tout ce qui peut tromper ou troubler votre client pendant son acte d’achat. Par exemple n’oubliez pas de mettre bien en valeur tous les boutons sur la 1er partie visible de la page HTML (ex: le bouton de confirmation de commande).

Quelques conseils pour optimiser votre site internet
– Mettez des liens vers vos tarifs sur la 1ère partie visible de votre site internet.
– Mettre en exergue le éléments clés sur votre home page.
– Ajoutez des témoignages clients bien en valeur.
– Proposez un service de chat en direct avec vos commerciaux à vos clients ou un bouton de rappel automatique.
– Améliorez votre visibilité dans des sites communautaires de notation d’articles en ajoutant des plug-ins de notation direct sur votre site.

Conseil pub internet
Pour vos pubs via des bannières préférez des pubs courtes et répétitives que des pubs longues ou qui se finissent au bout d’un cycle. Ensuite créez des pages d’accueil spécifiques à ces offres pour guider le client vers l’achat.

Conseil optimisation de site web 73 et 74
Faites des tests sur votre site Web par exemple en incluant une pop up sur l’inscription à votre newsletter ou pour une promotion spéciale. Essayez également de mettre un message en bas de page avec une promo.

Conseil e-commerce 79
Pour pousser vos clients à acheter avant des datés clés (St Valentin, Noël…) rajoutez un compte à rebours indiquant la date limite de livraison pour l’évènement (ex: si vous commandez avant le 28 décembre vous serez livré pour noël…).

Conseil e-démo 81 et 85
Pour vos démos sur via internet veillez à :
– Faire attention aux heures des conférences, surtout si vos clients habitent dans plusieurs pays, ou si ce sont des particuliers.
– Envoyez des emails de rappel pour réduire les taux d’absentéisme.
– Les conférences animées par une personne ont beaucoup plus de succès que les vidéos enregistrées.
– Attention aux coûts cachés car souvent les conférences se payent à la minute de connexion à la conférence.
Pour le titre de vos conférences préférez des titres vendeurs où les prospects vont avoir de l’information ou de l’aide même si au final ces informations sont mises en pratique avec vos produits…

Conseil Marketing Direct 84
Si vous lancez une campagne marketing avec par exemple un livre blanc à télécharger, un kit pratique… il est essentiel de rappeler le client dans les heures qui suivent pour avoir le taux de transformation en commande le plus fort possible. L’idéal est un rappel dans la journée, au pire le lendemain.

Conseil Prospection 87
Si votre campagne de prospection utilise un support onéreux (mailing haute qualité, goodies offerts..) vérifiez que:
– Votre base de données est fiable et comprend vos critères de segmentation essentiels.
– Votre message est personnalisé un maximum pour augmenter le taux d’ouverture.
– Votre message sera bien ouvert par vos prospects. Pour cela n’hésitez pas à utiliser des packagings originaux ou d’utiliser un transporteur (UPS, TNT, Chronopost…) afin de vous différencier des autres courriers et lettres. Si vous envoyez des CD-rom ajoutez des liens de tracking pour savoir qui a ouvert le CD et quelle rubrique a été lue.
– Faites une relance téléphonique dans les 48h.

Conseils Organisation de salon 93
Voici quelques conseils pour que votre salon soit un succès:
– Envoyez un emailing à vos contacts: tous les prospects que vous avez eu depuis 1 an, votre base de données clients, sur un fichier que vous avez acheté… Et à vos concurrents pour les démoraliser.
– Envoyez des cartes postales sur votre salon comme rappel: la première vague doit mettre en avant les conférences et les atelier que vous allez animer, la seconde vague doit mettre en avant votre entreprise et en mineur la participation au salon.
– Communiquez sur la conférence ou les ateliers que vous organisez: informations sur le contenu, offrez un cadeau (gadget…), réalisez des partenariats pour valoriser cette conférence avec d’autres sociétés sur le salon.
– Envoyez un faxing et un emailing de rappel 24h avant l’évènement en rappelant le plan du lieu et le contenu du salon.

Cliquez ICI pour télécharger le rapport Marketing Wisdom 2007 de marketing Sherpa (en anglais).

Posted in Livres de marketing gratuits | Leave a Comment »

Comment améliorer son référencement sur Google ? Partie 2/4

Posted by conseilsmarketing sur février 18, 2007

Partie 2: Bien référencer son site Internet

Nous avons vu dans la partie précédente combien il est important de réfléchir à son nom de domaine, aux mots clés contenus dans son site, aux liens externes… lors de la création de son site internet.

Maintenant nous allons voir comment faire connaître son site internet.

Mais avant cela il vous faut un outil pour analyser votre trafic et la source de vos visiteurs.
Personnellement je vous recommande Google Analytics (gratuit et simple d’utilisation). Vous pouvez voir ci dessus un exemple des tableaux de synthèse qu’il vous offre.

Conseil marketing: Google Analytics n’est pas fiable à 100%. Certaines visites, références, mots clés… ne sont pas pris en compte… J’ai pu m’en rendre compte en comparant ses statistiques
avec celles données par Free (site hébergé sur Free.fr). Donc si vous le pouvez consultez de temps en temps les statistiques de votre hebergeur (s’il en propose).

1- Incrivez-vous dans les moteurs de recherches et annuaires incontournables

Comment procéder ?

La tentation la plus grande est de se faire un fichier sur Word avec sa description et ses mots clés puis de les copier / coller dans chaque moteur de recherches…

C’est ce que j’ai fait, jusqu’à ce que Luc Deborde de RankSpirit.com m’informe de mon erreur… En effet si vous répétez systématiquement les mêmes mots clés dans tous vos référencements vous allez attérir tout droit dans le bac à sable de Google (le purgatoire des sites internet): Il faut donc varier les mots clés (au moins l’ordre, les préfixes, avec « s » et sans…) ainsi que les liens vers votre site qui s’y rattachent.

En résumé voici ce que préconise Luc Deborde:  »
il est très important de faire varier les adresses pointées et les textes des liens utilisés dans les campagnes d’inscription massives. Plutôt que d’utiliser « conseils en marketing » à chaque fois, vous auriez du proposer à tour de rôle « conseil marketing », « conseils marketing », « conseil en marketing », « conseils en marketing », « marketing et conseil », etc… Et plutôt que de faire pointer tous ces liens vers votre page d’accueil, vous auriez du proposer différentes URLs à l’intérieur de votre site. »

C’est pourquoi nous vous conseillons de prévoir plusieurs descriptifs et toute une liste de mots clés, et de les adapter aux pages sur lesquelles elles se rapportent.

Quels sont les sites où se référencer ?

Voici les 4 sites incontournables en France sur lesquels il faut absolument être référencé… Mais n’oubliez pas que google c’est plus de 70% des recherches en France !

Google: http://www.google.com/addurl/?continue=/addurl

MSN: http://search.msn.fr/docs/submit.aspx

Voilà (Orange): Il n’existe pas de formulaire automatique car le site vient d’être totalement refait. il faut donc aller tout en bas de la page et choisir Contact, puis « Référencer votre site » dans les sujets.
Yahoo : Il n’existe pas de page uniquement pour le référencement (Yahoo étant un annuaire et pas un moteur de recherches). Il faut donc taper dans le moteur de recherche ses mots clés, puis regarder dans quelle rubrique sont classés les sites qui sont dans le même secteur que vous, puis cliquer sur la rubrique et enfin ajouter son site.


Il existe d’autres moteurs de recherches challengers :
Exalead : http://www.exalead.fr/search/?definition=submitYourSitePage
Bonweb http://www.bonweb.com/ajouter.php
Weborama : http://www.weborama.fr (attention ajoute une pop up à votre site)
Nomade (Alice.fr) : http://nomade.aliceadsl.fr/ (attention payant !)

Big Annuaire : http://www.big-annuaire.com/big-ajout-site-categorie.php


Voici encore quelques autres moteurs de recherches qui, à défaut de vous générer du trafic, vous permettront d’être mieux positionné sur Google:
Antidot : https://admin.antidot.net/URL_SUBMITION/SubmitUrl?C=101
Yatooweb: http://annuaire.yatooweb.com/ajouter-site.php
Gralon : http://www.gralon.net
Yagoort : http://annuaire.yagoort.org

Francesurf.fr http://www.francesurf.net/gestion.asp?serv=referencement (attention payant !)
Mirti : http://referencement.mirti.com/ (il faut choisir une catégorie puis s’y inscrire).
Caloga: http://fr.web.caloga.com/html/ajouter_url.php
Mozdex : http://www.mozdex.com/support/addurl.html
Dmoz : http://www.dmoz.org/World/Fran%c3%a7ais/add.html

Seek : http://www.seek.fr/annuaire/submit_site.php?id_cat=0
Mirago : http://www.mirago.fr/fr/region/ajout.asp
Abacho : http://www.fr.abacho.com/anmelden.html

Indexa : http://www.indexa.fr/info/Enregistrement.phc (payant, dédié aux entreprises)

Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive car il en existe des centaines (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_moteurs_de_recherche), et que « normalement » les moteurs de recherches parcourent sans cesse le net pour ajouter automatiquement les nouveaux sites créés…


La seconde partie du travail de référencement concerne les annuaires.

En effet, en plus des moteurs de recherches il y a les annuaires. Les annuaires sont différents des moteurs de recherches car il y a une démarche d’inscription dans l’annuaire et un classement par catégorie (alors qu’un moteur recherche ajoute tous les sites internet et ne les classe).

Voici une liste d’annuaires :
http://annuaire.abondance.com/

http://www.netissime.com/referencement/moteur-de-recherche.html (attention il y a un peu de tout…).
http://perso.orange.fr/f.bourdet/french_search1.html (pas que de la qualité…, se référencer avec une précaution)
http://www.liste-annuaires.com/liste-annuaires.php

Le site http://www.liste-annuaires.com est particulièrement intéressant car il référence exclusivement des sites sans lien de retour (voir plus bas), c’est donc très intéressant pour vous mais très long (à 3 minutes par sites, cela fait au moins 1 semaine de travail !!). Pour avoir un ordre d’idées, actuellement http://www.conseilsmarketing.fr et http://www.conseilscreateur.com ont environ 300 backlinks référencés par Yahoo, pour environ 30 minutes / jours à promouvoir le site !

Rappel important: il ne faut surtout pas vous inscrire dans des annuaires et moteurs de recherches qui ont été créés artificiellement dans le but d’améliorer le positionnement de certaines sites (ce sont des fermes de liens ou Farm links). Il faut absolument privilégier la QUALITE à la quantité de soumissions.

Ces annuaires sont facile à repérer: si la charte graphique change mais que le mode de soumission est toujours identique et les catégories également, alors c’est un site qui sert de ferme de liens…
Dans le doute surtout abstenez vous, vous ferez plus de mal que de bien !


Conseils référencement:
– Vérifiez que vous êtes référencé sur les principaux moteurs de recherche sur le site
http://www.soumission-manuelle.com.
– Pour « accélérer » votre référencement sur Yahoo et Google, faites pour quelques euros de Pub via leurs sites (Google Adwords et Yahoo Search Marketing). Cela vous permet d’être référencé plus rapidement par ces 2 moteurs de recherches (nb: actuellement 50 € de pub gratuite est offert sur
yahoo pour toute nouvelle inscription).

Si vous avez un blog ou un site perso, voici quelques adresses où vous référencer.
Attention: le plus souvent vous devrez mettre une pub de l’annuaire sur votre site (vous allez voir votre site ressembler à un arbre de noel…), or avec ce système de liens de retour vous perdez une grande partie de l’intérêt du lien, voir vous allez même perdre des places dans votre référencement.


Dans la mesure du possible il faut donc éviter les annuaires qui vous imposent un lien en retour, voici une petite liste d’annuaires de blogs intéressant (nb: certains demandent quand même un lien en retour, mais ils ne semblent pas pénalisants):

http://www.annuairedeblogs.com
http://www.cadratin.info/?rid=108

http://www.centmilleblogs.com/blogs_top100.html
http://www.les-blogs.info
http://www.atoomic.com

http://www.top-blog.org
http://www.blogotop.com
http://www.joelouvier.info
http://categorie.francite.com
http://www.conseillemoi.com
http://www.noogle.fr

http://www.mon-annuaire.com
http://www.eudip.com
http://www.jokconcept.net/ajouter-site.htm
http://www.icerocket.com/c?p=addblog



Là encore ce ne sont que quelques annaires de blogs, vous en trouverez d’autres sur http://www.webrankinfo.com/actualites/200510-recherche-de-blogs.htm

Il y a également notre article Comment référencer un blog ?

Conseil Marketing: En faisant une traduction anglaise de votre Blog vous améliorez considérablement votre potentiel de diffusion et de lecteurs…. Cela représente beaucoup de travail car la concurrence est rude (mots clés, visibilité, référencement…) mais cela peut d’avérer très payant !


2- Demandez des liens aux sites de qualité liés à votre activité


– Repérez les sites à forte audience sur vos mots clés.

Le plus simple c’est tout simplement de taper vos mots clés dans Google, puis de voir les sites les mieux placés. Ensuite il suffit de leur proposer un échange de visibilité ou un échange d’articles.

Une autre solution est d’utiliser l’annuaire thématique de Yahoo.fr qui liste les sites majeurs dans un secteur d’activité (tapez dans Yahoo les mots clés de votre activité, puis dirigez vous dans la catégorie listant tous les sites liés à cette activité).

Attention il faut bien entendu proposer un échange de lien sur des sites en rapport avec votre activité, et personnaliser le message adressé au Webmaster. Le taux de réussite étant entre 5% et 30% selon RankSiprit, sachant que le meilleur moyen d’avoir un lien est d’apporter de l’information intéressante et pertinente au site dont vous souhaitez obtenir un lien… il faut donner pour recevoir.

Pour repérer les sites qui sont liés aux votre, vous pouvez aussi utiliser le moteur de recherche graphique Kartoo.com qui vous propose une représentation graphique des liaisons entre les sites internet, ce qui vous permetttra de passer de mots clés en mots clé et identifier les sites les plus influents dans votre domaine:


Vous trouverez un excellent article sur le sujet sur le site http://www.rankspirit.com/echange-liens.php . Il propose même des modèles types de lettres de demande d’échange de liens !

Exemple pratique: en surfant sur le net j’ai repéré un très bon article sur le site http://www.arkantos-consulting.com et je l’ai publié sur mon site. J’ai bien entendu prévenu l’auteur de l’article, et dans ce même courrier je lui ai proposé de mettre sur son site des articles qui l’intéressait
. Résultat j’ai eu le droit à une publication dans sa newsletter qui m’a rapporte du trafic et des abonnés à ma newsletter.

Une autre solution c’est d’utiliser Yahoo Site Explorer sur les sites de vos concurrents pour voir quels liens ont été utilisés et pour vous aussi être présent…

– Surveillez les sites qui vous apportent des visiteurs et proposez leur un échange de lien.

Toutes les semaines faites le tour des sites qui vous ont apporté des visiteurs (regardez les stats jour par jour sinon les visites sont noyées par vos autres référents) et si de nouveaux sites apparaissent contactez-les pour leur proposer un échange plus actif: réalisation de contenu personnalisé pour eux, échange de visibilité dans vos newsletters, réalisation de pub croisées…

3 – Participez aux Forum et newsgroups spécialisés dans votre domaine

C’est une méthode que j’applique personnellement pour http://www.conseilscreateur.com et http://www.conseilsmarketing.fr : je vais dans les sites dédiés au marketing et à la création d’entreprises où je poste régulièrement des informations tirées de mon site. Cela permet de toucher directement des personnes intéressées par ce sujet, et donc des personnes qui en théorie peuvent devenir mes futurs « clients »

Attention sur les forums le but n’est pas de faire de la pub (elles sont systématiquement supprimées par les modérateurs) mais de donner des conseils, et ensuite donner l’adresse de votre site pour obtenir plus d’informations (ou de mettre votre site parmi les sites de référence sur un sujet).

Parfois sur les forums il existe un espace pour annoncer la sortie de son site, publier un communiqué de presse… Si c’est le cas publiez des informations sur votre site en rapport avec le Forum (ex: le forum de ConseilsMarketing.fr !).

Pour plus d’efficacité rajoutez une signature avec le nom de votre site afin de savoir d’où vient la réponse (nb: faites d’abord un test pour voir ce que tolère le modérateur du forum, car certains n’acceptent pas les signatures avec des sites internet).

Pour que cette occupation reste rentable il ne faut surtout pas y passer trop de temps: ne répondez qu’aux questions qui pourront générer du trafic sur votre site.

De même répondez en priorité aux demandes récentes: même si les archives sont rég
ulièrement consultées et qu’elles sont référencées sur google, vous aurez beaucoup moins de retour…

Une autre bonne manière d’utiliser les forums c’est de lancer une polémique… Si vous êtes spécialiste dans un domaine lancez une idée folle et argumentez-la. Le but n’est pas de raconter n’importe quoi, mais de lancer un débat qui fera réagir (et de préférence en consultant v
otre site !).

Par exemple, j’ai écrit un article « Réalisez une opération de prospection pour 1 € » sur mon site, cet article un peu « révolutionnaire » a fait son effet et j’ai eu le droit à pas mal de visites.

Vous pouvez également créer votre propre forum (il existe des services automatiques etgratuits de création de forums comme www.forumactif.com, avec le forum http://conseilsmarketing.forumactif.com) sur votre site et tenter de le faire vivre, mais c’est une action sur le très long terme et qui nécessite beaucoup de temps…

Le 1er forum généraliste en France est pour moi Yahoo Question / Réponses. C’est de très loin le plus actif et le plus intéressant (et en plus compte comme backlink chez Yahoo).

Vous trouverez aussi des listes de forums sur:
http://www.lesannuaires.com/annuaire-forum.html
http://www.forumlinker.com/
http://www.alloforum.com/annuaire.php
http://gratuit.les-forums.com/annuaire-des-forums-gratuits.html
http://www.forumactif.com/fr/ (nb: beaucoup de micro-forums peu actifs).
– …

Pour trouver les forums adaptés à votre activité, il suffit de rechercher dans Google les mots clés : forum + cible (ex: forum createur entreprise). Vous repérez ensuite les forums les plus actifs (au moins 1 message / jour sur votre sujet).

Dès que vous avez repéré 2 ou 3 forums intéressants, consultez les tous les jours ou tous les 2 jours pour guetter les nouvelles questions et être le 1er à répondre (les lecteurs ne regardent que les premières réponses…).

Quelques exemples :
– Gamekult.com , jeuxvideo.com, jeuxvideo.com…. pour le jeu video
– Forummobiles.com pour les téléphones portables.
– Allocine.fr… pour le cinéma
– …


Vous pouvez également créer votre propre groupe de discussion si vous êtes un spécialiste dans un domaine et que vous souhaitez faire connaître votre site via un groupe de discussion que tout le monde peut joindre.

Il existe de nombreux sites pour la gestion de groupes de discussion (Yahoo Groupes et Google Groupes par exemple), mais à ce jour cette solution ne ramène que peu de visites car les Groupes sont peu visités, et sont plus destinés au partage d’informations entre personnes d’un même groupe de travail. Donc à essayer, mais surtout ne pas y consacrer trop de temps (il faut toujours tester, ce qui marche dans une situation peut ne pas fonctionner dans d’autres cas, et vice et versa).


Il existe également des sites communautaires sur lesquels vous pouvez intervenir pour donner votre avis et faire connaitre vos services liés à des produits vendus dans le commerce:
http://www.ciao.fr
http://www.toluna.com
http://www.leguide.com
– …

Sans parler des sites marchands qui vous proposent de laisser des avis et des conseils comme http://www.rueducommerce, http://www.ldlc.com, http://www.amazon.com…

Mais encore une fois, attention, ce ne sont pas des espaces de pub mais des endroits où donner des conseils valables pour les autres utilisateurs !

4- Proposez des Flux RSS

(Netvibes, avec en haut à gauche le bouton + Ajouter un flux pour ajouter vos fluxs RSS)


Les Flux RSS sont un très bon moyen d’améliorer son référencement sur Google
(certains en disent même que les Flux RSS sont l’avenir de la newsletter…).

Personnellement je les utilise peu, mais je vous conseille donc fortement de construire un flux RSS en complément de votre newsletter pour:
– Informer vos visiteurs en temps réel de votre actualité
– Donner un outil moins intruisif à vos lecteurs (ils ne sont pas obligés de donner leur adresse email et le désabonnement se fait vraiment en 1 clic). Mais attention, le désbonnement est très rapide aussi… Donc actualisez très régulièrement vos flux RSS.
– Améliorer votre référencement sur Google, car c’est un lien qui compte beaucoup !

Conseil pour vos Flux RSS : Travaillez énormément le titre de l’article, de nombreux Flux ne montrent que cela !

Le leader incontesté pour les Flux RSS est http://www.Netvibes.com, suivi par http://www.google.fr et http://www.bloglines.com.

Pour moi Netvibes est le « google » des flux RSS, il est incontournable !
http://www.netvibes.com (il faut créer un compte pour ajouter un flux)
http://www.bloglines.com (il faut créer un compte pour ajouter un flux)
http://www.google.fr (il faut créer un compte pour ajouter un flux)

Et les challengers :

http://www.daypop.com/info/submit.htm
http://www.postami.com/rss.finder/submit_feed.php
http://www.plazoo.com/fr/addrss.asp
http://www.actifpub.com/
http://fr.newsgator.com/home.aspx (il faut créer un compte pour ajouter un flux)
http://pretty-rss.snyke.com/
http://www.1001rss.com/annuaire_rss/ajoutsite2.php?cat=
http://feeds2read.net/Suggest-A-Feed
http://www.flux-rss.org/submit_site.php?id_cat=&action=meta_get


D’autres adresses de flux RSS:
http://timesaving.org/tsorgwordpress/promoting-your-website-3 (50 fluxs RSS)
http://net.com.virale.over-blog.com/article-1078972.html (72 fluxs RSS)
– Le panorama des lecteurs RSSS du Journal du Net
– Statistiques sur l’utilisation des flux RSS sur le Blog de Fred Cavazza, mais personnellement je pense que les chiffres de cette étude sont fortement biaisés…

Les sites incontournables de flux RSS anglais:
Yahoo.com http://add.yahoo.com/fast/help/us/my/cgi_rss_submission
Technorati http://www.technorati.com/ping.html

Et voici des adresses qui vous expliquent comment créer un flux RSS pour votre site:
Arkantos-Consulting
http://www.sebsauvage.net/comprendre/rss/creer.html

5- Mon site a disparu de Google, comment faire ?

Il arrive parfois qu’en voulant optimiser son référencement pour Google on fasse des « bétises » que son site disparaisse de google.
C’est par exemple le cas de http://www.conseilsmarketing.fr qui a totalement disparu de Yahoo et Google en début 2007 suite à un abus de mots clés (j’avais répété trop souvent dans mes référencements et dans mes textes les mots « conseils marketing »).

Il faut distinguer 2 types de sanctions par google:
Etre replacé dans le bac à sable (sandbox) : c’est une mise à l’index temporaire de google qui vous puni temporairement en excluant votre site du résultat de mots clés… Dans ce cas rien n’est perdu, vous pouvez réapparaitre au bout de quelque temps (voir ci dessous)
Etre blacklisté par Google : c’est être supprimé définitivement de google… et là vous êtes mal… A moins de refaire un site de A à Z (nom de domaine…) il n’y a plus rien à faire.

Comment vérifier si on a été mis dans le bac à sable ou blacklisté ? Tout simplement en faisant une recherche dans google du type « site:www.nomdudomaine.com ». Si votre site apparaît c’est qu’il est toujours dans l’index de google (ouf !).

A noter: parfois il peut s’agir d’un problème (ou d’une erreur de manipulation) avec votre serveur ou votre hébergeur qui a rendu votre site invisible par Google. Dans ce cas vérifiez bien que votre site est bien actifs, et re-référencez manuellement votre site sur Yahoo et Google. Personnellement cela m’est déjà arrivé, donc pas de panique !

Voici quelques idées pour essayer de sortir plus rapidement du bac à sable de Google (attention, ce ne sont que des suggestions tirées de mon expérience personnelle…):

Le plus simple c’est d’attendre que Google vous pardonne ! Il faut tout simplement continuer à écrire sur son site, l’enrichir, mettre de nouveaux liens… en évitant d’utiliser toujours les mêmes mots clés (= spamdexing).

Augmenter le nombre de liens vers son site ( les backlinks): plus un site est populaire, plus sa sortie du bac à sable sera rapide.

Demander directement à Yahoo et Google de remettre votre site: cela peut paraître un peu simple, mais cela semble fonctionner ! Un jour après avoir été N°1 pendant plusieurs semaines sur les termes « Conseils Marketing » sur Yahoo j’avais totalement disparu… J’ai donc rempli le formulaire http://add.yahoo.com/fast/help/fr/help/cgi_feedback) et hop deux jours après j’étais de retour (mais en dernière position !). Attention je ne dis pas que cela fonctionne à tous les coups (surtout si vous avez volontairement trompé google ou Yahoo), mais si vous avez été honnête cela peut fonctionner.
Pour google il y a une adresse email pour vos réclamations: france@google.com

La solution radicale c’est de changer le nom de domaine de son site: C’est un peu extrême, mais si vous avez fait de grosses erreurs, parfois il vaut mieux tout reprendre à zéro. A utiliser en dernière extrémité !

Arrêter l’optimisation du référencement naturel et se focaliser sur la génération de trafic (voir la prochaine partie de notre article).

Dans la prochaine partie nous verrons comment booster son trafic sur google…

Vous avez des suggestions ou des questions ? Laissez un commentaire ;D

Posted in Référencement | 17 Comments »

Conférence du Forum e-Marketing 2007 – Booster ses emailings

Posted by conseilsmarketing sur février 14, 2007

Conférence « Faites passer votre email marketing à la vitesse supérieure, boostez votre performance emailing ».
La conférence  » Faites passer votre email marketing à la vitesse supérieure, boostez votre performance emailing « . était organisée comme un mini atelier avec quelques études de cas très intéressantes, avec comme fil rouge le site Sarenza.com.
Les intervenants étaient Emailing Solution, avec comme client témoin Sarenza.com.

Emailing Solution a d’abord rappelé l’intérêt d’avoir une newsletter: Sarenza réalise quasiment 25% de son CA directement depuis sa newsletter… Plus généralement l’emailing représente le plus souvent 20% du CA des sites internet.

Le second thème a été la problématique de Sarenza.com: Comment passer de quelques dizaines de milliers de clients à plusieurs centaines de milliers ? Voici les réponses apportées par Emailing Solution :

1- Faire un jeu concours pour recruter un grand nombre de prospects.
Mais attention pour ne pas perdre son temps en générant des prospects non qualifiés il faut les cibler en offrant des cadeaux directement lié au site d’e-commerce (ex: des chaussures pour le concours de Sarenza).
En 1 mois c’est 45 000 adresses qui ont été récupérées (via uniquement un bandeau flash sur le site de Sarenza, le buzz marketing et surtout un parrainage (envoi d’email à ses amis)).

2- Augmenter l’acte d’achat:
Une solution a été la mise en place d’une newsletter bi-hebdomataire au lieu d’une seule lettre d’information par semaine. Cela a permis d’augmenter les ventes, sans faire trop de dégâts à la base clients car le taux de dé-inscription était faible.


3- La Co-registration pour récupérer de nouveaux clients:
La coregistration c’est lors de l’inscription dans un site A, proposer en même temps une inscription à la newsletter d’un autre site complémentaire B.

Ex: Sarenza a proposé une coregistration à Aubert (pour les mères qui achètent des chaussures pour leurs enfants), AZ cuisine et 1001 dessous (pour toucher les femmes).
La transformation du prospect ainsi récupéré en client se faisait très rapidement car dès son inscription le prospect se voyait remettre un bon d’achat de 10 €…

4- L’exploitation de la base de données d’emails:
Une des solutions a été de faire des ventes flash sur des marques à forte notoriété à des prix cassés L’impact a été très fort, puisque le taux de réactivité (= le nb de personnes qui cliquent sur la pub pour en savoir plus) a été très fort (53% !).

L’autre solution a été de renvoyer le même emailing aux « non ouvreurs » de la première vague, en leur indiquant « je me permets de vous renvoyer ce message… ». Le taux d’ouverture a ainsi augmenté de 15%.

5 – La segmentation de la base clients pour augmenter le taux d’achat:
Sarenza a segmenté ses clients selon le type de produits qui les intéressaient pour leur proposer des emailings plus ciblés et donc plus efficaces.

6 – Lancer des ventes privées pour favoriser les achats d’impulsions et le buzz marketing:

Le principe est simple: proposer au client de s’inscrire, lui envoyer un code d’accès le jour même, et donner accès à une partie du site uniquement aux client munis de ce code d’accès.

Lors de cette conférence Emailings solution a également donné quelques bonnes pratiques pour améliorer son e-marketing:


Remplir automatiquement les formulaires d’inscription lorsque qu’un de ses clients veut s’inscrire à un évènement.
Assurer un acheminement garanti aux « message de service » (confirmation de commande…), pour cela il faut faire appel à Emailing solution dont les serveurs sont dans la White List des fournisseurs d’accès à internet.
Utiliser des flux RSS pour communiquer avec ses clients (c’est « l’avenir de l’email » selon Emailing Solution).

La génération automatique de codes barres de réduction pour les clients qui vont dans un magasin physique (avec le bon de réduction mais aussi les coordonnées du client…).
– Ne pas oublier de mettre un appel à l’action dans ses emailings pour inciter l’internaute à cliquer (« cliquez ICI »…).
Les jours recommandés pour l’envoi d’un emailing sont les mardi et jeudi, de préférence en milieu de matinée ou en début d’après midi.
La personnalisation du message permet une augmentation de 7% du taux d’ouverture.
La longueur de l’objet de l’emailing influence le taux d’ouverture (un objet court a un taux d’ouverture supérieure de 7%).

Plus il y a de liens, plus il y a de clics, mais moins il y a de CA généré…
Qu’il ne faut pas faire des emailings qu’avec des images vu que les gestionnaires d’emails bloquent les images de plus en plus souvent.

Emailing Solution a également montré son baromètre semestriel:

Il indique que le taux de NPAI moyen des emailings est de 12%, le taux d’ouverture moyen est de 27%, le taux de réactivité est de 23%, que le taux d’ouverture des emails est en baisse croissante depuis 2004 (moins de 30% en fin 2006).

Plus d’informations sur le site du Forum eMarketing

 

Des remarques ou des suggestions ? Laissez un commentaire !

Posted in Emailing | 1 Comment »

Conférence du Forum e-Marketing 2007 – L’Affiliation

Posted by conseilsmarketing sur février 14, 2007

Conférence « L’affiliation le modèle le plus rentable pour développer votre chiffre d’affaires ».


J’étais très curieux d’assister à la conférence « L’affiliation le modèle le plus rentable pour développer votre chiffre d’affaires  » car actuellement je teste l’affiliation sur ConseilsMarketing.fr et du point de vue de l’affilié le bilan était plutôt mitigé.

Les intervenants étaient EdenGo, avec comme client témoin Alapage.com.

Thierry Gilmaire (le DG d’Edengo.com), est un fervent partisan de l’affiliation et son discours était vraiment convaincant malgré un manque de données chiffrées (le discours était résolument à destination des néophytes).

L’avantage majeur mis en avant pour l’affiliation c’est de savoir exactement combien va coûter la campagne avant son lancement (au contraire de l’achat de mots clés où tout peut déraper si on laisse Google d’emballer..).

L’affiliation repose sur des sites affiliés qui diffusent de la pub d’un affilieur (bandeau de pub, emailing, lien…), en échange de quoi il perçoit soit un pourcentage sur les ventes, soit un montant fixe par vente, soit un montant donné pour une inscription à une newsletter…. Ce montant (qui doit être attractif) est bien entendu défini par l’affilieur.

L’affiliation peut également passer par un guide d’achat ou un comparateur de prix.

Une entreprise peut mettre en place son propre programme d’affiliation et le gérer de A à z, ou passer par des plateformes d’affiliation qui se chargent de gérer la logistique (mise en place, envoi des règlements, animation…) mais leur gros intérêt réside dans leur base de données comprenant plusieurs milliers de sites affiliés prêts à passer votre pub…

L’affiliation permet d’avoir:
1 – un référencement très rapide sur des milliers de sites pour quasiment rien, car le versement de la commission ne se fait que lors d’une vente.
2 – Un taux de transformation d’un clic très bon, la personne ayant cliqué étant généralement vraiment intéressée (au contraire d’Adsense où le taux de clics fraudeurs est important).

De plus avec l’affiliation l’entreprise est assurée d’avoir:
Une bonne maîtrise de con coût de recrutement (par exemple on accorde 5% sur le CA à l’affilié).
Une visibilité maîtrisée: les bandeau, emailings… sont réalisés par l’entreprise et sont donc de qualités et sont à jour.
Une bonne visibilité sur les sites: c’est tout l’intérêt de l’affilié de mettre en avant la publicité de son affilieur.
– De la publicité gratuite: tant qu’il n’y a pas d’achat sur le site de l’affilié, cela ne coûte rien (nb: c’est le principe de la Long Tail où beaucoup de petits sites avec peu d’audience peuvent finir par donner une grosse visibilité).
Un ciblage relativement précis: l’affilié ne mettra sur son site que des publicités en rapport avec son contenu et le profil de ses visiteurs.
– Des clients mis en confiance: en effet l’affilié est l’entremetteur qui donne un peu de sa réputation lorsqu’il met une publicité sur son site.

Par contre il faut faire attention à prendre en compte dans votre coût d’acquisition non seulement le 1er achat, mais également les achats suivants (nb: selon les contrats d’affiliation vous pouvez définir que cela concerne que le 1er achat… au risque d’engendrer des mécontentements de la part de vos affiliés !).

Il est intéressant de noter que la Loi de Pareto reste toujours valable pour l’affiliation: 80% des affiliés génèrent 20% du CA (ce sont généralement tous les blogs et sites perso), et 80% du CA est généré par 20% des affiliés (principalement les sites de contenus (ex: GameKult.com, les sites de marques (ex: alapage gère la boutique en marque blanche du routard.com), les sites communautaires, les guides d’achat (Edengo.com, Shopping.com, Kelkoo.com, Monsieurprix.com, Leguide.com, Bestofmicro.com…).

Un gros travail pour l’afflilieur sera donc de repérer ces sites qui générent la majorité du CA (recherche sur google, forum des sites marchands…), et mettre en place avec eux des actions spécifiques pour développer le chiffre d’affaires.

Les clés pour réussir son affiliation sont les suivantes:
Animer les affiliés: envoyer des infos sur vos nouveaux produits, une newsletter, de nouveaux bandeaux de pub… pour mieux vendre vos produits.
Faire des incentives pour booster vos campagnes.
Toujours recruter de nouveaux affiliés car de nombreux sites ferment ou ont une audience très limitée. De plus un affilié qui ne perçoit rien arrêtera très rapidement une campagne pour en mettre une autre sur son site.
– Il faut accepter qu’il faudra du temps avant de construire un bon réseau d’affiliés, en effet le plus souvent c’est le bouche à oreilles qui vous permet d’augmenter le nombre de vos affiliés.
– Il faut mettre à la disposition de ses affiliés des supports publicitaires, mais aussi des aides pour mettre en place vos pubs (FAQ, tutoriaux…) car nombreux sont ceux qui n’ont pas suffisamment de connaissances en informatique pour simplement ajouter une image sur leur site.
– il faut des personnes dédiées pour gérer un réseau d’affiliés (réponses aux emails, recherche de sites potentiellement intéressants…). Par exemple chez Alapage.com c’est 2 personnes et des stagiaires qui sont chargés de cette mission.
– il faut mettre en avant votre programme d’affiliation auprès de vos clients, sur votre site internet…

Bien entendu pour se soulager de toute la partie administrative, il est recommandé de passer par une plateforme d’affiliation, dont voici les principales:
http://www.Edengo.com
http://network.first-coffee.com
http://www.cibleclick.com
– 1st Affiliation (http://affilie.1st-affiliation.fr)
http://www.tradedoubler.com,
http://www.netaffiliation.com
http://www.publicidees.com
http://www.wipub.com
– Commission Junction (http://fr.cj.com)
http://www.zanox.com/fr/
http://www.affilies.biz/.

Fait intéressant, il semblerait que la plupart des affiliés intéressants soient inscrits sur plusieurs plateformes, et donc il ne faudra pas trop se fier aux sites qui annoncent un nombre d’affiliés plus importants que d’autres…

Thierry Gilmaire précise tout de même que l’affiliation ne doit pas être le seul outil pour développer son chiffre d’affaires. Il faut en plus faire de la location de fichiers, des concours, utiliser les moteurs de recherches…, mais selon lui l’affliation offre le meilleur ROI (Retour Sur Investissement) et le meilleur taux de transformation.

Le seul problème majeur avec l’affiliation restant le faible nombre de leads généré par ce système (l’affiliation se construit dans la durée).

En complément à cette conférence voici les limites que j’ai personnellement constaté:
– Un affililié qui ne fait pas d’argent avec votre campagne va la supprimer au bout de quelques semaines.
– Les affilieurs doivent fournir au moins 10 liens avec des textes différents, et au moins 10 modèles d’images pour s’adapter à tous les types de sites internet (bandeau, scyscrapers, mini boite…).
– Les produits proposés par les affilieurs sont majoritairement des produits pour les particuliers, souvent bas de gamme… et donc les sites de qualité sont souvent rebutés par l’affiliation.
– Pour limiter le travail administratif, certaines plateformes d’affiliation proposent à l’affilieur de sélectionner les sites sur lesquels il accepte ou pas de faire sa pub.
– A propos des guides d’achats, il faut savoir qu’ils classent les offres selon le prix mais aussi selon le prix payé par l’annonceur. Donc même si vous avez un prix défiant toute concurrence vous n’est pas sûr d’arriver premier sur Kelkoo.fr… Mieux vaut alors privilégier des petites comparateurs de prix et galeries marchandes (ex: shopping.com)
– L’animation du réseau est essentiel, et donc les bons affilieurs envoient régulièrement (toutes les semaines) des nouvelles promos à mettre en avant.

Comment tester facilement l’affiliation ?

Tout simplement en faisant un simple bandeau de publicité avec un code de réduction spécifique. Puis proposant à quelques sites dans votre secteur d’afficher cette publicité sur leurs sites. Une fois la campagne lancée il ne vous reste plus qu’à comptabilité le CA généré par ce code opération, et de calculer le montant des commissions à verser.

Si le test est concluant, vous pouvez passer à seconde phase en mettant en place un vrai programme d’affiliation !

Plus d’informations sur le site du Forum eMarketing

Vous avez des remarques ou des questions ? Laissez un commentaire !

Posted in Promotion des ventes | 4 Comments »

Conférence du Forum e-Marketing 2007 – L’emailing

Posted by conseilsmarketing sur février 14, 2007

Conférence « Mesurer et analyser en profondeur l’impact de vos campagnes d’emailing pour optimiser votre communication avec vos clients ».


Voici un résumé de la Conférence « Mesurer et analyser en profondeur l’impact de vos campagnes d’emailing pour optimiser votre communication avec vos clients »
qui a eu lieu lors du Forum e-Marketing le mercredi 13 février dernier à la Cité des Sciences de La Villette. Les intervenants étaient Cabestan, avec comme client témoin Landwell et Associés.

Voici leurs bonnes pratiques e-marketing:

– Thématiser ses newsletters pour adresser un message plus pertinent: un conseil régional a fait un sondage sur ses clients, et a déterminé 4 centres d’intérêts (Golf..) afin de proposer des informations plus ciblées. Pour une entreprise commerciale l’intérêt c’est aussi de proposer selon les centres d’intérêts des formulaires d’inscription différents, avec toujours une option « je souhaite être rappelé » pour générer dès le remplissage du formulaire un lead qualifié.

– Les taux les plus pertinents à analyser pour une newsletter ou un emailing sont:
– Le taux de clics vu que les images sont de plus en plus bloquées par les messageries.
– Le nombre d’inscrits (newsletter, concours…).
– Le nombre de leads générés

L’envoi automatique d’emails d’enquêtes de satisfactions post commande et post utilisation du produit.

Etude de cas Yves rocher: Attention à la mise en forme des emailings: plus le contenu est riche plus il y a de clics, par contre plus l’emailing ressemble à une pub plus le CA généré sera important. De plus en personnalisant le message vous pouvez obtenir + 4% d’ouverture (mais ce chiffre diminue ensuite puisque les clients s’habituent au mailing personnalisé).

– Etude de cas de M6 Boutique: Un emailing est envoyé tous les jours à 6h du matin, avec 1 produit star et 3 produits alternatifs. Malgré cette périodicité forte le taux de désabonnement est faible (0,2%), et le taux d’ouverte est bon (> 20%).

– Etude de cas Symantec: Le but est d’automatiser des campagnes d’upsell (vendre la mise à jour, et vers un produit plus cher) en identifiant dans la base clients le profil des clients. En 15 jours l’opération a été mise en place, et 1 € investi dans cette emailing en a rapporté 29 €.

– Etude de cas Landwell et Associés: Leur problème était de faire des emailings en plus des mailings classique (réduction de coûts estimé à 150 000 €). Pour cela LandWell a créé un eClub d’utilisateurs pour diffuser du contenu, des infos sur leurs séminaires…

A noter les astuces marketing intéressantes: le bouton « Parrainage » pour envoyer la newsletter à un ami (le taux de lecture est devenu ainsi > 100%), 90% du CA se fait dans les 24h suivant l’envoi de l’emailing, les périodes pour l’envoi d’emailing au B2B sont les mardis et jeudis, de préférence juste après 11h ou juste après 14h (ne pas le faire la nuit, tôt le matin… mais cela dépend des cibles par exemple pour le B2C il y a de bons résultats le samedi et dimanche et entre 19h et 20h), l’emailing ne remplace pas le papier mais il est un média supplémentaire, les newsletters sont relues plusieurs fois avec un taux de lecture unique de 48%

Pour voir la présentation Powerpoint avec les captures écrans des exemples de campagnes d’emailings visitez le site www.pignonsurmail.com en cliquant ICI.

Plus d’informations sur le site du Forum eMarketing

Posted in Emailing | Leave a Comment »

Livre de marketing Gratuit "62 astuces pour réussir en tant que Consultant"

Posted by conseilsmarketing sur février 3, 2007

Livre de marketing Gratuit « 62 astuces pour réussir en tant que Consultant » par Mikael Mc Laughlin


L’auteur de Guérilla Marketing for Consultants, offre gratuitement 62 astuces pour toutes les personnes qui voudraient devenir consultant ou pour les consultants installés qui voudraient tout simplement améliorer leur efficacité.

Ce livre de 70 pages explique vraiment de manière simplet et terre à terre ce que doit faire un consultant pour développer son activité et améliorer sa rentabilité.

Voici quelques uns des conseils qu’il délivre:

Sachez vous remettre en cause: analysez votre plan marketing (voir ce qui a fonctionné, ce qui a moins bien marché…), identifiez les nouveautés qui sont dans l’air (ex: le Coaching…), les variations du prix des formations…

Spécialisez vous dans un domaine plutôt d’être un généraliste: la clé du succès du consultant c’est d’être le spécialiste dans un domaine précis.

Demandez des témoignages à vos anciens clients, avec si possible des chiffres prouvant l’amélioration de la situation grâce à votre intervention.

Présentez des « Success Stories » sur votre site internet.

Pour cela suivez la méthode suivante:

1) Racontez une histoire, et pas seulement un problème (présentez le client, ses problèmes…)

2) Placez le client au centre de l’histoire (et pas vous !).

3) Indiquez comment vous avez travaillé de concert avec le client pour résoudre son problème.

4) Rajoutez des détails et des anecdotes, ne restez pas générique

5) Donnez si possible le nom et les coordonnées de l’entreprise

6) Soyez précis dans les résultats apportés, ne soyez pas générique (une augmentation de X %…)

7) Faites court… vous ne devez pas raconter toute votre mission au jour le jour !

N’oubliez d’expliquer dans ce texte comment vous ou votre équipe avez réussi à résoudre le problème du client, par quels moyens, dans quels délais…

Pour votre logo, utilisez plutôt des symboles génériques pour illustrer votre activé au lieu de faire une création originale: ex le pouce levé pour demander de l’aide, la poignée de main pour l’aide…

70% des clients visitent les sites internet avant de vous contacter, vous devez donc avoir un site Web irréprochable.

Attention à ne pas donner trop de conseils gratuits: lors de la phase de présentation de vos services présentez plutôt ce que vous avez déjà réalisé pour d’autres entreprises que de donner immédiatement vos recommandations.

Mentionnez le prix de votre prestation assez rapidement dans la phase de négociation afin de ne pas perdre des heures à monter un dossier qui n’a pas assez de budget.

N’oubliez pas de requalifier les besoins du client une fois que tous les consultants sélectionnés par l’entreprise auront fait leur présentation. En effet il arrive souvent que suite à ces présentations le client veuille plus de services…

Pour convaincre le client basez vous surtout sur votre manière de travailler, votre méthode, votre expérience… et votre capacité à vous adapter à l’organisation de votre entreprise plutôt que de mettre en avant vos diplômes, vos clients, votre brochure commerciale ou votre site internet.

Préparez bien votre dossier avant de faire une présentation: si vous posez une question bête ou évidente vous perdrez toute crédibilité. Vous devez donc visiter le site de vos prospects, faire une analyse du marché… et ne poser que des questions pertinentes.

Laissez parler le client pendant au moins 50% du temps lors du premier rendez vous.

Envoyez une première proposition commerciale qu’après avec convaincu le client du bien fondu de votre méthode et de votre solution.

Faites au moins 3 à 5 propositions commerciales au client avant de jeter définitivement l’éponge, la clé est de laisser toujours la porte ouverte à la discussion.

Lors des demandes de documentation demandez le minimum d’informations (juste l’email par exemple) afin d’inciter vos prospects à donner leurs coordonnées.

Ne facturez pas vos services à l’heure mais au service rendu. Cela vous évitera les négociations pour essayer de réduire vos heures ou de présenter dans vos devis un tarif horaire bien trop élevé. Pour cela vous devez mettre en avant les bénéfices apportés par l’entreprise (% de réduction des coûts, augmentation de la rentabilité…) et les comparer au prix de votre prestation.

Soignez vos devis en supprimant systématiquement les superlatifs (le meilleur…), le jargon (SEO…), les termes inutiles ou alourdissant les phrases… Au contraire présentez un maximum de faits concrets (réduction de X de vos frais téléphoniques…). Et surtout répondez aux questions de la demande de devis de vos clients comme si elle était la seule et l’unique du devis: vous devez être toujours convaincant… tout en faisant court !

– 8 conseils pour réussir vos présentations Powerpoint

1) Faites vos slides uniquement après avoir écrit votre discours.

2) Ne faites une slide que si c’est absolument nécessaire

3) Vos slides doivent être lisible (même du fond de la salle)

4) Les slides ne sont pas vos notes, c’est le message à faire passer à vos clients.

5) Dans la mesure de possible mettre 3 lignes par slides, avec 1 image maxi par slide.

6) Chaque slide doit faire avancer la problématique

7) Evitez les animations

8) Répétez votre présentation afin de vérifier que vos slides s’enchaînent parfaitement les unes aux autres.


Téléchargez gratuitement ICI le livre  » 62 tips for Consulting Success » (en anglais).


Posted in Livres de marketing gratuits | Leave a Comment »

Comment améliorer son référencement sur Google ? Partie 1/3

Posted by conseilsmarketing sur février 2, 2007

Comment améliorer son référencement sur Google (Partie 1 / 4) ?

Partie 1 : Créer un site internet Google Friendly


Cette question revient souvent: comment être mieux placé dans les résultats de recherches sur Google ? La réponse est simple: soit en payant, soit en travaillant dur !

Etre dans les premières positions est la clé du succès de votre site internet: la majorité des internautes ne visitent que les premiers sites listés par Google. Seulement 20% passent à la deuxième page, et quasiment aucun ne visite la troisième page… Autant dire que si vous n’apparaissez pas dans les 5 premiers résultats pour un mot clé, cela équivaut à ne pas exister…

De plus Google représentant actuellement près de 75% des recherches sur internet, ne pas être bien positionné sur ce moteur équivaut à se limiter à ses clients uniquement et pas aux prospects (nb actuellement près de 70% des prospects visitent le site de leur fournisseur avant de les contacter).

La solution la plus simple (et la plus chère) , c’est tout simplement de se payer les liens publicitaires de Google (Google Adwords). Par contre le coût d’acquisition d’un prospect augmente alors vertigineusement si le(s) mot(s) clés sont sujets à une très forte compétition.


Voici l’exemple pour le mot clé « Rencontre », dont le budget pour être dans les premiers résultats peut coûter jusqu’à 350 € / jour, soit un coût d’1 € par clic…

L’autre solution (qui est complémentaire à la 1er) c’est d’adapter son site à l’algorythme de Google pour qu’il apparaisse « naturellement » dans les premiers résultats de Google (c’est la Search Engine Optimisation). Pour cela il faut optimiser son nom de domaine, ses mots clés contenus dans ses pages et avoir beaucoup de liens vers son site.
Or cela réclame un travail énorme, et qui peut être remis en question tous les jours (par exemple ConseilsMarketing.fr squatte généralement le Top 5 des mots clés « conseils marketing » sur Yahoo, mais ce classement varie fortement si aucun nouveau référencement n’est effectué quelques jours de suite).

Voici déjà quelques conseils marketing essentiels si vous n’avez que 2 minutes devant vous:
– Faites une pub sur google adwords et yahoo, cela permet de faire connaître par google un site qui vient tout juste de se lancer (nb: dépensez juste quelques euros, puis stoppez…).
– Rédigez des communiqués de presse (voir notre article).

– Intervenez dans les Forums et laissez votre signature (voir notre nouveau forum !).
– Faites des échanges de liens avec des sites qui ont une thématique proche de la votre.
– Publiez des articles et proposez à d’autres sites de les publier (Wikio, Scoopeo, TapeMoi…).
– Faites un référencement naturel dans les principaux moteurs, et référencez vous dans quelques annuaires de qualité (cela ne sert à rien de faire tous les annuaires, la plupart sont des « fermes de liens » qui sont créés automatiquement…).

– N’utilisez pas des logiciels de référencement gratuit, google n’aime pas du tout cela !
– Soignez les mots clés de votre site (titres, métas, nom des fichiers et images…).

– …

Cas pratique avec ConseilsMarketing.fr et ConseilsCreateur.com

Pour illustrer de manière pratique comment référencer son site, voici un résumé des actions de référencement effectuées pour le site http://www.conseilsmarketing.fr (ce site, consacré au marketing) et http://www.conseilscreateur.com (un site que j’ai créé pour répondre aux besoins des créateurs d’entreprises).

1- Le nom de domaine:
Selon moi cela compte environ pour 25% du positionnement de votre site dans les moteurs de recherches.
C’est donc essentiel de bien choisir le nom de domaine. Par exemple pour conseilsmarketing.fr je savais dès le départ que mon but serait d’être bien positionné sur les mots clés « conseils marketing »…

Pour conseilsCreateur.com c’était plus difficile car si je savais que je voulais attirer les créateurs d’entreprises, mon problème était que la plupart des noms de domaines avec ces mots clés étaient déjà pris. Donc j’ai fait le choix de prendre les mots que j’estimais les plus adaptés en imaginant ce que les créateurs d’entreprises auraient pu taper dans Google….

Si mon choix se révèle assez bon, j’aurais du utiliser les outils de google qui permettent de voir la pertinence des mots clés tapés, le volume de recherche dans le moteur et surtout la concurrence sur ce terme… Cet outil gratuit s’appelle KeyWords Tool External.

Voici par exemple le résultat pour les mots clés « Createur entreprise »:
nb: en théorie google ne tient pas compte des accents dans les mots clés…



On peut voir que « creation entreprise » est autant recherché que « createur entreprise » mais que la lutte pour ce mot clé est beaucoup moins forte (donc moins cher…). C’est pourquoi lorsque vous décidez de nommer votre site, faites bien attention à choisir un nom qui est beaucoup recherché et où la concurrence est pas trop féroce.

Pour en savoir plus sur la pertinence des mots clés, vous pouvez aussi utiliser Google Trends qui vous permet de voir la saisonnalité de la recherche d’un mot clé (ici creation entreprise):


Pour compléter vos recherches, vous pouvez aussi utiliser les outils d’analyse de mots clés:
http://www.keyword-search-engine.com/ : qui indique la faisabilité d’être N°& pour un mot clé.
http://inventory.fr.overture.com/d/searchinventory/suggestion/ : pour connaître le nombre de requête sur un mot clé par mois.

Conseils référencement:
– Vous pouvez faire une recherche avec l’expression exacte, au sens large… pour voir ensuite quels mots clés acheter sur Google. Mais attention à priori google ne classe pas bien les noms de domaine avec plus de 3 mots clés ou avec plusieurs tirets (ex à ne pas suivre: http://www.logiciel-compta-gratuit-entrepreneur.com)
– Pour le nom de domaines vous pouvez essayer des noms avec des tirets (ex: conseils-marketing.fr), cela vous permet un bon positionnement dans les moteurs de recherches mais c’est pas facile à donner à ses clients. Donc achetez éventuellement plusieurs noms de domaines à rediriger vers le même site (nb: à priori google privilégie actuellement les noms de domaine « locaux » : un .fr sera mieux placé en France qu’un .com).

– Pour votre nom de domaine, je vous conseille le site www.1and1.fr les noms de domaines sont vraiment pas cher : le .com à 7,16 € TTC, le .fr à 5,97 € TTC…
– Dans la recherche de vos mots clés dans votre campagne de pub adwords, n’hésitez pas à acheter des mots clés suite à des erreurs de frappe (ex: conseils « maketing » ces mots clés sont peu cher et peuvent rapporter gros !).

– Lors de la création de votre site, celui-ci reste dans le « bac à sable » de google quelques mois avant qu’il ne soit bien positionné (période probatoire). Pour faire accélérer son entrée sur google (mais malheureusement pas son positionnement) vous devez tout simplement faire un peu de pub sur Google Adwords (nb: il faut payer quelques dollars avec des clics, s’inscrire et n’avoir aucun clic ne suffit pas).
– Pour éviter d’être coincé trop longtemps dans le bac à sable de google , je vous conseille d’acheter au plus tôt votre nom de domaine, puis de le diriger vers un blog sur lequel vous commencerez à mettre un peu de contenu lié à votre futur site. Une fois votre site « Pro » prêt vous rédirigez l’URL vers ce nouveau site et Google vous connaîtra « déjà ».

2 – Les Mots clés

Là encore les mots clés présents sur votre site (quantité, densité…) sont essentiels à votre positionnement. J’estime une nouvelle fois leur importance à 25% dans le positionnement sur Google. C’est pourquoi vous devrez absolument les répéter le plus souvent possible (tout en respectant une écriture normale, car google peut détecter les utilisations abusives !).

Par exemple pour http://www.conseilsmarketing.fr j’ajoute dès que je le peux un paragraphe « Conseils Marketing » en italique afin que le moteur de recherche puisse le prendre en compte et que la densité de ces motés clés soient suffisantes.

Pour que votre référencement soit le plus efficace possible il faut définir des mots clés spécifiques pour chaque page (3 ou 4) en mettant uniquement vos mots clés principaux dans le corps du texte.
Attention non plus à ne pas les citer trop souvent sinon vous pouvez être blacklisté par google si ces mots clés apparaissent trop souvent (ce calcul est effectué via la densité du mot clé, par exemple si votre mot clé apparait 5 fois dans un texte de 100 mots, la densité du mot clé est de 5%). Généralement on conseille une densité pour un mot clé de 5 à 10%, grand maximum 15%…

Le résultat (ici dans Yahoo.fr) montre bien que les mots clés « conseils marketing » (en gras) sont reconnus par le moteur et leur répétition (ici ces mots sont identifiés 9 fois, ce qui me permet d’apparaître en 3ième position sur ce moteur de recherche).

Pour améliorer le référencement d’une page, je soigne beaucoup les titres de mes articles et paragraphes en faisant en sorte qu’ils correspondent à ce que taperaient des internautes dans un moteur de recherche. Par exemple cet article s’appelle « Comment améliorer son référencement sur Google » alors que j’aurais pu l’appeler « Le référencement sur internet »…

Martin webmaster du blog sur le référencement Une Araignée au plafond insiste bien sur l’importance de travailler le titre de ses articles pour attirer de nouveaux lecteurs « En fait, on se rend bien compte que mettre des mots-clés dans le texte et les titres intéresse en réalité avant tout les lecteurs de passage, non habitués au site auquel ils accèdent via le moteur de recherche. C’est en effet le titre et le court descriptif de la page apparaissant sur les moteurs de recherche qui va les convaincre ou non de cliquer. Ensuite, on a moins de 10 secondes pour convaincre ces visiteurs qu’ils ont cliqué sur une page digne d’intérêt, à défaut de quoi ils vont aller voir ailleurs. »

Dans le même ordre d’idées, vous devez nommer titres des pages de votre internet avec des mots clés qui seront analysés par Google (plus les mots clés des balises META). Pour les noms des fichiers des images c’est le même principe, voir mieux car il existe des recherches d’images par mots clés (google, lycos…) et le nom de vos images vous permettra d’acquérir encore du traffic. Cette remarque est aussi valable pour les noms des fichiers HTML de votre site…

En pratique voici ce qu’il faut optimiser:
– Balise Title : il doit indiquer le titre de la page, il doit donc être différent sur toutes les pages avec des mots clés différents sur le réel contenu de la page (et des synonymes). Il faut bien entendu mettre les mots clés essentiels en premier…
– Balise Meta Keywords et Description: ils décrivent vos mots clés et la description du site. A priori Keywords n’est plus trop pris en compte par google, mais bon mieux vaut le remplir quand même !
– L
e nom du fichier HTML: mettre le vrai nom et pas un résumé (et attention aux accents: par exemple Blogger supprime systématiquement les caractères accentués de mes pages !).
– Le contenu du site: la fréquence de mise à jour du site, la date de réalisation de la page, le nb de pages actualisées depuis la dernière fois… sont autant de critère qui vous permettront d’être mieux placé (par exemple je réalise 7 à 8 articles / mois sur ConseilsMarketing.fr).
– Pour améliorer la prise en compte de vos mots clés il faut les mettre en valeur: gras (B), italique (s), liste (li), souliginé (u), titres (H1…) … Par exemple sur mon site les termes Conseils marketing sont toujours en italique.

– Les liens externe (lien a Href) et le nom du terme à cliquer sont également pris en compte (donc au lieu de mettre en lien uniquement « Cliquez ICI » faites plutôt « Cliquez ICI pour recevoir le livre gratuit »…).
– Remplissez un maximum d’informations pour vos images: Le nom des images, les messages alternatifs (Alt)
– Le contenu des liens externes est aussi pris en compte (donc faites des liens externes en rapport avec le sujet de votre site).

Remarques sur les mots clés:
– attention à l’ordre (le haut de page est + important que le bas de page), taille du texte ne doit être ni trop long, ni trop court pour ne pas diluer les mots clés, il faut varier les mots clés et utiliser des synonymes, mettre des termes avec ses « s » et sans « s »….
– Dans le nom de votre balise TITLE il est important de mettre en premier les mots clés les plus importants (ex: Guide de la Creation d’entreprise – ConseilsCreateur.com). Faites également court, et ne rajoutez pas à la suite toute une série de mots clés (40 à 60 caractères maxi).
– Attention à ne pas être redondant entre le TITLE et le méta TITLE, il faut utiliser des mots clés différents.

En résumé il faut écrire votre site pour l’internaute pas pour google (donc évitez de mettre plus de 10% d’occurence de votre mot clé…).

Exemple d’optimisation d’un lien « normal »:
(a href= »http://www.conseilsmarketing.com/conseils-emailing.htm ») Les astuces pour écrirent un emailing pour augmenter vos ventes (/a)

(a href= »http://www.conseilsmarketing.com/conseils-emailing.htm« )(img src= »http://http://www.conseilsmarketing.com/reussir-son-emailing.jpg » alt= »réussir son emailing » /)(/a).

Exemple d’optimisation d’un lien avec une image à cliquer:


Pour résumer sachez que
Google analyse tout ce qui est dans votre site, et donc vous devez faire en sorte que tout vous permette « d’aiguiller » Google sur le contenu de votre site…

Conseils référencement:
– Répétez en bas de votre site et sur toutes les pages la présentation de votre site avec le maximum de mots clés.
– Faites varier les mots clés: par exemple le titre des mes articles change entre le titre principal, le titre secondaire et ce qui est marqué dans la barre de navigation.
– Notez que Google et Yahoo ne passent pas tous les jour sur votre site, donc pensez à mettre régulièrement du contenu. Plus vous actualiserez votre site, plus il sera visité régulièrement.
– Si vous n’avez pas le temps de faire du contenu, demandez à des sites spécialisés dans votre domaine si vous pouvez recopier une partie de leur contenue (avec signature bien entendu) pour enrichir votre site. Une autre solution c’est de prendre par exemple des videos de Youtube et les mettre sur votre site.

– Remarque sur Page Rank: cet indice est sensé indiquer la popularité de votre site internet (de 1 à 10) mais à priori il a peu d’influence sur votre référencement.
– Evitez si possible les frames (même si elles sont de mieux en mieux prises en compte), et préférés des feuilles de Styles (CCS) avec des tableaux (TB, TD…). C’est pareil pour le Flash, qui n’est pas encore reconnu par Google (le flash est composé d’images et de codes de programmation difficile à analyser par un
programme).
– Faites un plan de votre site pour « expliquer » à google comment fonctionne votre site et l’aider à visiter tout votre site. De même faites un Google SiteMaps pour l’aider encore plus à analyser votre site interne.
– Pour identifier quels mots clés utiliser, faites le tour de vos concurrents (qui sont bien placés) dans Google et regardez les mots clés qu’ils utilisent dans leurs balise Meta et title (Menu Affichage, puis Afficher code source dans Firefox et IE).
– Vérifiez votre ergonomie grâce au site www.ergologique.com
– Optimisez vos mots clés en tenant compte des « fôtes d’aurtograffe » grâce à l’article du Journal du net.

3- Les liens vers votre site (ou Backlinks).

Les liens extérieurs vers votre site comptent énormément, personnellement j’estime l’impact sur votre référencement à 30% (surtout dans des moteurs comme Yahoo).

Le principe sur lequel se basent les moteurs de recherches est simple: si un site fait un lien vers le votre, c’est qu’il est intéressant… Et plus il est populaire (beaucoup de liens), plus il est intéressant ! Donc plus vous avez de liens vers votre site, mieux vous serez positionné

En théorie il faut donc se faire référencer dans un maximum de d’annaire de liens, de moteurs de recherches… pour améliorer sa position.

La pratique est un peu différente: il existe de nombreux annuaires qui sont en fait des « fermes de liens ». Ce sont des annuaires automatiques qui sont générés automatiquement par un logiciels (on les reconnait facilement, ils ont quasiment tous les mêmes modes d’inscription, les mêmes catégories…).

Dans le cas de ConseilsMarketing.fr j’ai passé des heures et des heures à faire la chasse aux sites de référencement gratuits. Or le résultat est assez décevant car Google sait identifier ces fermes de liens et en tient peu compte (voir au contraire réduit votre positionnement !).

Le principe est le même pour les logiciels qui référencement automatiquement votre site (Web Position Gold et Trellian par exemple). Ces logiciels vous permettent de vous inscrire sur des dizaines ou des centaines de sites en quelques clics… Mais le résultat est souvent décevant: beaucoup de fermes de liens, d’enregistrement dans les mauvaises catégories…

Que faut il faire ? Si vous venez de créer votre site internet je dirais qu’il est intéressant d’utiliser ces logiciels ou les sites Web qui promettent de référencer votre site sur une centaine de moteurs pour moins de 100 €(par exemple Add & Boost pour 29 € )… C’est du temps de gagné, et dans le lot il y a quelques sites internet vraiment intéressant. Néanmoins ne vous étonnez pas si vous restez un peu plus de temps dans le bac à sable de google…

Par contre si vous avez déjà un site existant évitez absolument les services de référencement automatique, vous allez faire plus de mal que de bien…
Pour vérifier les liens vers votre site, vous pouvez utiliser Yahoo Site Explorer: tapez dans le moteur de recherche de Yahoo.fr « linkdomain:http://www.nom-de-votre-site.com ». Vous verrez en 1 clic les sites qui ont des liens externe vers vous.

Dans cet exemple on peut voir que 201 sites pointent vers http://www.conseilsmarketing.fr et seulement 70 sur http://www.conseilscreateur.com… Pourtant Google classe mieux http://www.conseilscreateur.com pour les mots clés « Conseil createur », car dans mes liens de http://www.Conseilsmarketing.fr j’ai des fermes de liens et une répétition de mots clés qui réduisent le classement de ce site qui à pourtant plus de liens externes.

Pour aller plus loin dans l’analyse des liens entrant et sortants, je vous conseille le « Top 10 Analysis SEO Tool » .
C’est un site très pratique qui vous permet de comparer votre site aux 10 premier sur une série de mots clés, avec la liste des backlinks, les sites .edu qui y sont liés…

Une dernière chose: pour aider Google à explorer votre site et à « voir » toutes vos pages (et tous vos liens) n’oubliez pas de faire un Google SiteMaps qui permet de guide Google dans votre site et référencer correctement votre site (nb: pour moi cela n’a jamais fonctionné, mais c’est devenu un standard commun à tous les gros moteurs de recherches (Google, Yahoo…).

Dans la prochaine partie je vais vous expliquer comment améliorer votre positionnement une fois que votre site a été créé et qu’il commence à avoir un peu de contenu… avec ce qui fonctionne et surtout ce que ne fonctionne pas !

Conseils Référencement:
– Vérifiez que le nom de domaine est libre en .fr et .com et ne lésinez à acheter le.com et le .fr tout de suite… moi j’ai pensé que le .fr suffisait or quelques heures plus tard un site avait acheté mon nom en .com.
-Choisissez le mode d’hébergement adapté à votre budget et à vos ambitions: le blog est très simple à mettre en oeuvre (5 minutes suffisent à monter son site et à écrire ses articles, sans aucune connaissance en informatique). Néanmoins pour un usage « Pro » c’est clairement déconseillé (Pb pour le référencement, souvent considéré comme 1 seule page dans Google et Yahoo, pb de mise en ligne de fichiers…), donc dirigez vous vers un hébergeu spécialisé (ex: http://www.1and1.fr ou http://www.ovh.com).
– Pour vos illustrations je vous conseille www.Fotolia.fr (0,83 € la photo) ou les cliparts d’office sur Internet (pour un usage nom commercial bien entendu…).
– Google donne une note aussi à la qualité de la programmation de vote site (conformité aux normes Web Consortium – W3C ). Pour tester si votre est conforme et pour voir ce qui sera mal noté par Google (lien brisé…) utilisez gratuitement le site webxact.watchfire.com

Mais en attendant voici quelques informations intéressantes qui compléteront ma propre expérience…

Les Guides de Référencement en PDF


Pour vous aider à améliorer votre référencement, je vous propose 3 guides sur le référencement publiés par plusiseurs sites internet qui vous permettront grâce à quelques astuces d’améliorer très rapidement votre position sur Google, Yahoo, Exalead…

Le livre blanc du référencement par Première Position: Grâce à ce guide vous apprendrez les bases du référencement, il détaille toutes les notions indispensables au bon référencement de votre site.

Le guide du référencement par Moteurzine : ce guide de 25 pages a beau être assez ancien (il date de 2004), la plupart de ces conseils restent toujours d’actualité et vous permettront d’apprendre les bases d’un bon référencement. On regrettera surtout l’absence de bonnes adresses actualisées pour améliorer son positionnement.

Comment gagner des clients avec internet de Soho Agency: ce mini guide s’adresse résolument à des novices, en expliquant les bases indispensables pour bien utiliser Internet, néanmoins il restera un bon guide pour ceux qui se lancent sur Internet.

Référencement, La Revanche du Contenu : ce qui explique les grandes tendances du référencement naturel pour 2007 avec bien entendu une importance de plus en plus forte du contenu de votre internet pour obtenir un bon positionnement dans les moteurs de recherches.

Les sites pour améliorer votre positionnement sur Google


L’optimisation de son site pour Google évoluant rapidement, voici également des liens vers des sites internet proposant des conseils pour améliorer son positionnement sur Google:

Le site sur le référencement d’Arkantos Consulting: Ce site est une véritable mine d’or d’informations pour améliorer votre référencement et votre site Web, à ne manquer sous aucun prétexte !

Le Guide du Référencement par 7 Dragons: Les informations sont très complètes (les liens sont très riches !),vous trouverez les connaissances indispensables pour bien référencer votre site.

Abondance.com, avec des dizaines de bons conseils sur le référencement, un MUST !

Liste-annuaires.com, un vrai site pour les Pros du référencement, c’est du sérieux !

Et pour aller plus loin:

10 idées pour booster le trafic de son site internet sur WebRank Info.: Il y a beaucoup d’informations très utiles, mais il faut vraiment fouiller dans le forum pour trouver son bonheur…

Comment propulser son site en tête des classements en 26 étapes: Quelques bons conseils pour vous aider à améliorer votre référencement.

Les bonnes idées de RefConseils.com: le site est assez riche, mais on regrettera les publicités trop nombreuses et les articles un peu courts.

Le Forum Utilisable.com : le forum est assez calme, néanmoins vous glanerez quelques conseils bien pratiques pour votre site internet.

Vous avez d’autres conseils ou des liens à suggérer ? Laissez un commentaire ;D

Posted in Référencement | 5 Comments »