ConseilsMarketing.fr

Toutes les semaines des nouveaux conseils pour augmenter vos ventes et fidéliser vos clients !

Archive for the ‘Communication’ Category

Comment choisir un bon nom de marque, d’entreprise ou de site internet?

Posted by conseilsmarketing sur avril 23, 2007

6 étapes pour trouver le nom de son entreprise, de sa marque ou de son site internet


Voici les 6 étapes pour trouver le meilleur nom pour votre marque, votre entreprise ou votre site internet de la phase de réflexion initiale au dépôt de marque, en passant par les différentes méthodes de création de noms.

Dans ce dossier pratique nous verrons également le cas particulier des sites internet puisque plus encore que le nom, la capacité à être trouvé dans un moteur de recherche est essentiel.

Le BLOG ConseilsMarketing.fr a déménagé, retrouvez tous les articles sur http://www.conseilsmarketing.fr !

Publicités

Posted in Communication | 3 Comments »

Une action évènementielle qui tourne à l’échec: la preuve avec la PS3 !

Posted by conseilsmarketing sur mars 24, 2007

Une action évènementielle qui tourne à l’échec: la preuve avec la PS3 !

Le marketing évènementiel peut être un échec pour cause de manque de préparation, de conditions climatiques, d’erreurs d’organisation…

Le BLOG ConseilsMarketing.fr a déménagé, retrouvez tous les articles sur http://www.conseilsmarketing.fr !

Posted in Communication | 1 Comment »

Comment mettre en place un partenariat Gagnant-Gagnant ?

Posted by conseilsmarketing sur mars 24, 2007

Les 5 étapes pour mettre en place un partenariat !


Le BLOG ConseilsMarketing.fr a déménagé, retrouvez tous les articles sur http://www.conseilsmarketing.fr !

Posted in Communication | 2 Comments »

Comment monter un partenariat gagnant-gagnant ?

Posted by conseilsmarketing sur mars 15, 2007

Les 5 étapes pour mettre en place un partenariat !


Etape 1 : Définir le but du partenariat


Le BLOG ConseilsMarketing.fr a déménagé, retrouvez tous les articles sur http://www.conseilsmarketing.fr !

Posted in Communication | 1 Comment »

Les objets publicitaires (partie 1 / 3)

Posted by conseilsmarketing sur mars 5, 2007

Qu’est-ce qu’un objet publicitaire (Partie 1 / 3) ?


Arrêtons nous 5 minutes pour réfléchir à ce qui fait notre activité quotidienne : les objets publicitaires. Voilà un produit tangible et/ou symbolique qu’on utilise en publicité et en communication comme générateur d’achalandage, enseigne, cadeau et incitatif.. mais n’est ce pas beaucoup plus que cela ?

Le BLOG ConseilsMarketing.fr a déménagé, retrouvez tous les articles sur http://www.conseilsmarketing.fr !

Posted in Communication | Leave a Comment »

Comment recruter des clients grâce à Youtube.com ?

Posted by conseilsmarketing sur janvier 23, 2007

Comment recruter des clients grâce à Youtube.com ?


Dans sa dernière newsletter video David Frey, grand gourou du marketing aux USA, explique comment il a pu augmenter de 60% le traffic d’un de ses sites grâce aux vidéos de http://www.youtube.com.

Sa recette est simple :
1- Faire des vidéos sur ses produits ou services: newsletter vidéos, guides, conseils, videos humoristiques…
2 – Mettre ces vidéos sur des sites comme youtube.com, en mettant des titres/mots pertinents qui attireront des clients intéressés par ces vidéos.
2- Rajouter à la fin une incitation à se rendre sur le site: livre gratuit, bonus, d’autres vidéos…

Ces vidéos permettent d’attirer des clients extrêment bien ciblés.

En regardant le rendu de sa newsletter video on se rend bien compte qu’il suffit de peu de choses pour mettre en place une telle stratégie: un camescope numérique, un micro-cravatte et un petit logiciel de montage… néanmoins attention à ne pas fair trop « cheap » au risque de donner une mauvaise image de votre enteprise…

Visionnez la vidéo complète en cliquant ICI

Posted in Communication | Leave a Comment »

Comment faire des réunions efficaces ?

Posted by conseilsmarketing sur décembre 26, 2006

4 étapes pour faire des réunions efficaces !

Les réunions sont souvent considérées comme une perte de temps, pourtant quand elles sont bien utilisées elles peuvent être un un outil très efficace pour dynamiser une entreprise.

Voici les 4 étapes à respecter:

Etape 1 : Ne faites une réunion que si vous ne pouvez pas faire autrement !

Si vous pensez qu’un mémo, un email, l’appel de quelques personnes clés… ne sera pas suffisant alors faites une réunion. Si c’est le contraire, évitez les réunions, et réservez les à des communications et des projets importants.

Etape 2 : envoyez vos demandes de réunion au moins 10 jours en avance !

Si possible joingnez déjà un document de travail, sinon précisez déjà le contenu de la réunion et les principaux objectifs (voir plus loin). Dès que les documents de travail sont prêt renvoyez les à tous les participants.

Dans le contenu de l’invitation vous devez:
– Indiquez quelle est la décision qui doit être prise au cours de la réunion (ou quel est l’objectif). Un bon réflexe est de mettre un BUT et un objectif clairement définis.
– Rappelez aux particpants de préparer leur réunion (si nécessaire faites une relance par email 72h avant pour vous rappeler aux bons souvenirs de vos collègues).
– Indiquez qui doit intervenir et dans quel ordre, et sur quel sujet. C’est une des clés pour faire fonctionner une réunion: faire intervenir les participants (cela les oblige à préparer la réunion et à se poser les questions AVANT de venir).
– Rajoutez à la fin « Si vous avez d’autres points à évoquer, ou des questions/suggestions, merci de me les envoyer dès maintenant par email).

Ensuite vous devez estimer le temps pour la réunion: si avec un peu d’expérience on arrive très vite à estimer le temps pour ses réunions, au départ le plus simple est de minuter les interventions (ex: 5 minutes d’intro, 15 minutes pour la présentation…). Ainsi vous verrez si votre timing est réaliste.

Etape 3 : Commencez vos réunions à l’heure !

Attendez 2 à 3 minutes après le début théorique et commencez. Bien entendu si c’est une réunion importante, prenez avec vous la liste des participants (et N° de téléphone) et appelez les 5 minutes avant le début.

Enfin terminez vos réunions à l’heure: pour certains ils n’y a rien de plus terrible que de passer plus de temps que prévu… si nécessaire faites juste après des mini-réunions avec une partie des participants sur les points précis qui n’intéressent pas tout le monde.

Etape 4 : Publiez le compte rendu dans les 72h après.

Ce compte rendu doit récapituler ce qui a été décidé (avec en doc joint les documents de travail).
il doit être très court, et surtout mentionner ce qui doit être fait (paragraphe « Pour action » avec le nom des responsables et le planning).
S’il y a des remarques ou des bémols, les mentionner avec le nom de la personne.

Si votre compte rendu est long, faites un résumé au début qui reprend les grandes lignes uniquement.

Conseils Marketing:
– Organisez des mini-réunions avant la réunion pour planifier un maximum de difficultés (la réunion ne doit pas être un débat ou tout est remis en cause).
– Faites parler les particpants sur chacune de leurs parties, cela leur permet de soulever des points auxquels vous n’auriez pas forcément pensé.
– Evitez les réunion les vendredi après midi (départ en weekend) et les mercredi (jour des enfants).
– S’il n’y a pas de créneaux horaires disponbiles, faites une réunion « sandwich » le midi.
– Si vous n’êtes pas à l’aise, préparez votre intervention avec bien entendu une répétition, mais aussi en réduisant les facteurs de stress potentiels: faites les photocopies au moins 1h avant al réunion (pour éviter les pannes de photocopieuses, l’imprimante en panne d’encre…), préparez le matériel 1h avant aussi (la mise en page des powerpoints varie selon le PC et les polices installées, la liaison PC-video se fait parfois de manière différente…), vérifiez que le nombre de chaises est bon, que la salle est bien réservée, qu’il y a bien un rappel dans votre réunion outlook…
– Gérez avec humour les perturbateurs: un long silence pour les personnes qui discutent pendant vos réunions, demandez aux personnes qui discutent entre elles de faire profiter tout le monde de leur discussion, faites parles les timides, faites revenir à l’ordre les personnes qui s’écartent du sujet…
– Si nécessaire ne tentez pas de régler 100% des problèmes lors de la réunion avec une décision sur un coup de tête: pour les questions mineures laissez vous le temps de la réflexion.

Posted in Communication | Leave a Comment »

Comment réussir ses cadeaux de fin d’année ?

Posted by conseilsmarketing sur décembre 12, 2006

Comment réussir ses cadeaux d’affaire ?

Comme chaque fin année, il faut décider des cadeaux d’affaire à offrir à ses meilleurs clients

Et si cette année vous décidiez d’en faire un outil marketing pour augmenter vos ventes ou fidéliser vos clients ?

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le bon cadeau !

Avant de faire un cadeau il faut:

1- Définir quel est le but:

– est-ce le client doit se souvenir de vous toute l’année grâce à ce cadeau ? Dans ce cas il faut un cadeau qui dure et qu’il utilisera tous les jours…
– quel message vous voulez faire passer ? Si c’est un slogan que vous voulez annoncer ou la sortie d’un produit ou encore le résultat d’une étude il faut que vous ayez la place de le faire marquer sur l’objet publicitaire.
– remercier les gros clients de leurs commandes : dans ce cas mieux vaut faire plaisir à peu de clients avec un cadeau qui marque les esprits, quitte à ne l’offrir qu’à vos 10 meilleurs clients (ex: créer un club Premier avec les 15 premiers clients et leur offrir un très beau cadeau dont ils se souviendront).
– faire visiter votre site internet ? Si vous venez de lancer un nouveau site internet ou un nouveau service internet il faut pouvoir l’indiquer sur ce cadeau.
– rappeler un produit ou un lancement de produit ? il faut que votre cadeau rappelle le produit, ou au minimum qu’un rappel soit inclus sur le marquage du cadeau.

2- Le cadeau doit être considéré comme le support du message:

Une fois que vous avez répondu aux questions précédentes vous devez déjà avoir une très bonne idée du du cadeau à offrir…

Il faut donc réfléchir à la forme du cadeau, et pour cela vous devez vous poser les questions suivantes:

– Qu’est-ce que votre client utilise tous les jours ? Si c’est un chef de rayon ou un responsable administratif l’un utilisera un cutter tous les jours, l’autre plus une calculatrice…
– Qu’est-ce ce qui servira à votre client et qui pourra l’aider dans son travail ? Lors du passage à l’euro les calculatrices euros et les porte-monaie à compartiments se sont arrachés…
– Comment faire en sorte que la marque soit suffisament visible ? En effet si votre marque / logo / message n’apparaît clairement sur le cadeau, vous perdez une partie de l’effet récompense.

Nb: dans le cas de grands comptes vous pouvez jouer la carte du relationnel et demander directement à vos meilleurs clients ce qu’ils aiment (whisky, sport…) ? L’impact de ce cadeau sera d’autant plus fort qu’il sera vraiment lié au client (et l’année prochaine il s’attendra encore à recevoir son petit cadeau !).

pour finir quelques règles simples:
– Faire des cadeaux bateau comme les porte clés, un tshirt… n’a pas un très grand intérêt (sauf éventuellement dans le cas où vos clients portent vraiment ces cadeaux).
– Pour un cadeau « récompense » à vos grands comptes mieux vaut contraire ne pas trop mettre en avant votre marque.
– Offrir un de ses produits n’a pas autant de valeur que d’offrir un objet d’une autre société. Donc si vous le pouvez essayer de négocier un accord de partenariat pour qu’un de vos fournisseurs offre vos cadeaux à vos clients…

Quelques exemples de cadeaux:
– Chefs de rayons en grande distribution: des cutter, des crayons… à votre marque.
– Pour des commerciaux: un objet sur leur bureau (pot à crayon, tapis de souris, souris…) ou un objet de décoration (tableau…).

Vous trouverez des dizaines de cadeaux sur les sites internet de ventes d’objets publicitaires, néanmoins sachez:
– La plupart des objets publicitaires sont fabriqués en chine, et donc il faut souvent compter 3 semaines de délai pour recevoir vos produits…
– Une autre démarche plus rapide, mais moins marketing consiste à prendre un catalogue d’objets publicitaires, se fixer un ordre de prix et voir ceux en rapport avec le message… mais c’est à l’inverse de la démarche marketing !

Bien entendu pour vos goodies, gadgets… vous pouvez suivre la même démarche…

Vous trouverez plus d’informations sur le Blog des Objets Publicitaires.

Posted in Communication | Leave a Comment »

La mention "Ouverture Facile" sur les packagings…

Posted by conseilsmarketing sur décembre 10, 2006

Les mentions sur les packagings…

Récemment, on m’a posé la question sur la mention « ouverture facile » sur les packagings.

Cette question me parait intéressante, car cette simple petite phrase peut être une technique marketing de différenciation entre deux produits.

C’est d’abord de la réassurance: marquer sur un paquet « ouverture facile » permet de mettre en élément positif sur un packaging, qui peut être intéressant (même inconsciemment, quand un consommateur comparer 2 produits identiques).

C’est aussi un facteur qui peut être différenciant pour une entreprise pour positionner 2 gammes de produits:
– Haut de gamme avec mention « ouverture facile »
– Bas de gamme sans mention.
=> Ajouter cette mention donne une notion de qualité au produit.

L’ouverture facile, peut être parfois un argument pour certaines cibles ou certains produits:
– Personnes agées
– Boites de conserve (si l’ouverture se fait sans boite de conserve)
– Packagings ouvrables/fermables plusieurs fois.
– …

L’ouverture facile peut être également un argument marketing différenciant: par exemple si vous concurrent ne présente pas cet argument à ses clients, vous pouvez créer articifiellement une différence entre vos produits (même si en réalité les ouvertures sont aussi simples les unes que les autres).
C’était par exemple un des arguments majeurs pour une barre chocolatée lancée il y a quelques années de cela…

Enfin, malgré une sur-utilisation, « l’ouverture facile » peut être une innovation à introduire dans des secteurs où les packaging ne sont pas encore optimisés.
Exemple les sachets de gruyère rapéé, qui ont maintenant quasiment tous une « ouverture facile » qui s’ouvre et se referme plusieurs fois… En leur temps cette innovation a été une des différences entre les marques nationales et les marques de distributeurs.

La couleur a également une forte importance dans le choix d’un packaging, voir l’article du Journal du Net sur le sujet. Dans cet article on y apprend notamment que les cadres préfèrent le gris / noir / bleu foncé, alors que les personnes aux revenus plus modestes préfèrent les couleurs plus « flashy ».
De plus il est indiqué que les couleurs vives lassent plus rapidement, il faut donc les réserver aux produits qui doivent être renouvellés régulièrement (ex: l’électroménager durable est généralement blanc, tandis qu’un gille pain ou une cafetière est plutôt en couleur)… Mais autre fait intéressant signalé dans cet article c’est que si la couleur attire les clients, au final bien souvent le choix se porte sur une couleur plus neutre, avec comme grande star le Blanc…

Pour aller plus loin sur le choix des couleurs, visitez le site Couleuretmatketing.com.

Posted in Communication | 1 Comment »

Comment rédiger un bon communiqué de presse ?

Posted by conseilsmarketing sur novembre 28, 2006

Comment rédiger un bon communiqué de presse ?


Rarement utilisé par les petites entreprises, le communiqué de presse est pourtant un outil très intéressant… pour peu que l’on connaisse quelques grands principes.Avant tout le communiqué de presse sert à crédibiliser votre entreprise, à lui donner une stature, à construire une communication sur le long terme et à renforcer votre image par rapport à vos concurrents… et c’est aussi et surtout de la visibilité gratuite !

Vous pouvez faire un communiqué de presse lors de vos lancements de produits, animations commerciales, recrutements stratégiques… mais attention « trop d’informations tue l’information », il ne faut donc pas noyer les journalistes d’infos à la moindre petite actualité.

Notez cependant que le communiqué de presse ne sert pas à vendre: dans 80% des cas ne vous attendez pas à plus d’un à un léger frisson de vos ventes… L’impact d’un communiqué de presse se compte sur le long terme.

Les règles de base:


1- Un journaliste ne publie que ce qu’il juge intéressant pour ses lecteurs (résultat d’une étude, astuces et conseils, nouveau produit révolutionnaire, importante actualité juridique…), il n’est pas là pour vous faire de la publicité gratuite.

2- Le journaliste publiera des informations impartiales: son rôle et de parler de manière objective de toutes les entreprises… ce qui veut donc dire vous et vos concurrents.

3- Le délai de publication peut être très long, donc prenez-vous en avance (newsletter internet 1 jour – les quotidiens (TV, radio, journaux locaux…) 1 mois pour un gros article et 2 jours pour une brève – les magazines mensuels 2 mois pour un gros article et 1 mois pour un entrefilet dans les rubriques « actualités »).

Dans la mesure du possible, faites un point tous les trimestres sur vos actualités qui méritent un communiqué de presse pour programmer les communiqués de presse suffisamment en avance.

L’avant communiqué:

Repérez les médias qui sont susceptibles de communiquer sur vos produits et votre société (journal local, magazines professionnels…) et récupérez les coordonnées des personnes chargées de ces rubriques (signatures en bas des articles, site internet, voir un appel direct à la rédaction pour avoir l’email du journaliste…).

Faites-vous une mailing liste des journalistes (fichier MS Excel, MS Outlook, Act!…), pour pouvoir leur envoyer régulièrement vos communiqués de presse. Si possible classez les journalistes en groupes selon le type de médias (généralistes, spécialisés…) pour cibler la diffusion de vos communiqués de presse.

La rédaction du communiqué de presse:

Avant toute chose, sachez que le communiqué doit faire 1 page, 2 pages maximum, pas plus !

Voici les 5 parties qui composent un communiqué de presse:

1. La date de publication & le nom de la société

Identité de l’entreprise: « Communiqué de presse Société X »
Diffusion:  » pour diffusion immédiate  » (sauf si vous faites un embargo jusqu’à une date à mentionner)
Faites le plus simple possible pour la société: un logo et c’est tout.

2. Le titre

Il doit résumer en 1 phrase tout votre communiqué.
Cette accroche doit être percutante: jeu de mot, un chiffre clé… C’est l’élément à travailler en premier.

3. L’accroche du communiqué

Ce petit paragraphe (2 lignes) doit résumer en quelques ligne tout le communiqué de presse, ce que doit retenir le journaliste.

4. Le corps du communiqué.

Rédigez à l’impersonnel votre texte, comme si vous étiez le journaliste qui parlait de votre entreprise.
Mettez en premier les éléments les plus importants en premier et laisser en dernier les informations les moins essentielles.

– Traditionnellement la structure est d’un communiqué suit le moule Où ? Qui ? Que ? Quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Néanmoins, personnellement je préfère mettre en premier le Pourquoi = Pb résolu par votre produit, puis passer à la suite de l’article.
– Si possible avoir un fil conducteur tout au long du texte avec des enchaînements naturels entre les paragraphes.
Toujours rajouter des illustrations (photos des produits, du site web…), avec si possible avec des commentaires (attention le journaliste n’utilisera pas cette capture commentée mais la capture  » brute « ).
Ajoutez une mini interview de vous ou d’un de vos collègues (le top c’est l’avis d’un spécialiste extérieur à votre société) qui raconte pourquoi vous avez sorti ce produit / service..
– Ajoutez des titres à chaque début de paragraphes avec les grandes idées à retenir, ainsi un journaliste pressé pourra lire uniquement vos gros titres et retrouver l’information immédiatement.
– Faire passer une 1 idée par paragraphe.

Sur le style de rédaction il y a 2 écoles:
– Les factuels: ils rédigent des phrases courtes, sans verbiage, sans chichi…. Le but étant que le journaliste ne perde pas de temps avec votre message et qu’il ne soit pas « vexé » par vos essais d’écrivaillon.
– Les « pseudo journaliste » qui rédigent des textes avec un vocabulaire riche (mais sans répétition!), avec des mots clés et des slogans afin que le journaliste puisse les reprendre directement.
Personnellement je conseille plutôt la seconde méthode, qui est bien plus valorisante dans le cas où le journaliste reprend mot pour mot votre communiqué de presse (ou du moins s’en inspire fortement).

Conseils Marketing.
– Si vous avez plusieurs messages, faites plusieurs communiqués de presse, il faut éviter la confusion. Mais au contraire si vous avez plusieurs petites actualités dans le même domaine, alors faites un communiqué qui regroupe toutes ces actions sous un même chapeau.
– Si vous annoncez un partenariat, c’est toujours le partenaire le plus important qui doit publier et diffuser le communiqué de presse afin d’avoir le plus de chances d’être publié.
– Attention au ton du communiqué: si vos accroches sont fait de jeux de mots, votre communiqué ne sera pas forcément pris au sérieux…
– Mettre des images en 72 dpi (max 100 Ko/image), et mettre en téléchargement vos images en résolution 300 dpi (couleurs CMJN) grâce à des liens sur votre site internet. Faites attention à ce que l’email de votre communiqué ne pèse pas plus de 1
Mo.

5. La fin du communiqué

– Abordez ici tous les détails pratiques: prix du produit/service, disponibilité, gamme…
Faites un rappel de la société, de son historique, ses produits…
– Si vous êtes N°1 dans un secteur, rappelez-le mais en le justifiant (source GFK/médiamétrie/…), cela permettra de renforcer votre crédibilité.
Faites un appel à l’action  » Vous voulez plus d’information, appelez-nous au 01 XXXXXXX « .

Conseil Marketing :
– Faites relire votre communiqué par une personne qui n’y connaît rien à votre produit / service… il faut qu’il puisse être compris par une personne qui ne connaît rien à votre métier !

La publication

Si vous n’avez pas d’agence de presse vous devrez le faire vous-même à partir de la liste de journalistes que vous avez récoltée, mais pour améliorer votre visibilité vous pouvez publier votre communiqué sur les sites internet.

Les plus importants pour assurer une bonne visibilité de votre actualité:
http://www.categorynet.com/
– Actualités Google: http://www.google.com (actualités).
http://www.afp.fr/francais/afp/?pid=contact (pour les informations généralistes)
http://www.wikio.fr/ pour toutes les informations
– Base d’articles de Google Base (en anglais) http://base.google.com/base
– Les grands généralistes: France2, TF1, 20 minutes, Metro, le Figaro, Le monde…

Les spécialisés:

Je vous conseille fortement d’adresser vos communiqués à toutes les newsletters que vous lisez déjà.
– La fédération française des jeux video http://www.afjv.com/pour les jeux videos
http://www.itrnews.com/ et http://www.digitalworld.fr/divers/contact.html pour l’informatique et les médias

http://avn.com/ : pour le porno et l’érotisme.
http://www.batiweb.com/ et http://www.batiactu.com/ pour le bâtiment.
– Internet et l’économie: l’internaute, le journal du management, l’entreprise, Neteconomie, le monde informatique… …

Les petits sites d’édtions de communiqués de presse

(il servent surtout à augmenter votre référencement sous google) :
http://www.big-annuaire.com/big-annonces/inscription.php
http://www.businessportal24.com/fr
http://www.buzzibuzz.com/fr/
http://communiques-de-presse.fr/
http://www.editoweb.fr/communiquedepresse.htm
http://www.lesinfos.com/communique.htm
http://www.mediaslibres.com
http://www.news-eco.com/
http://www.paris-communiques.com/index.php?action=nouveau&region=2
http://www.pepsnet.biz/
http://www.publiciblog.com/
http://communiques.infos-decideur.com/
http://www.presse-fr.com/
http://www.generalite.com
http://www.repandre.com/
http://www.webactusnet.com/article.php3?id_article=46 (attention PAYANT !)


Pour ces sites, préparez une email type: une accroche percutante, 1 ligne sur pourquoi vous leur envoyez votre article, un bref résumé de l’article (les données clés), un lien vers votre site, vos coordonnées pour en savoir plus, et bien entendu le communiqué en pièce jointe.

Cas des sites de votes d’articles:
Ces sites vous offrent la possibilité de publier des informations, mais uniquement si elles sont très originales. Vous ne devez pas y envoyer des informations sur vos produits et services, mais des infos drôles, inédites… :

Les 4 premiers sites de publication de contenu sont:

http://www.wikio.fr : c’est le plus connu, il autorise la publication de tous vos articles sans véritable vérification de la pertinence de la nouvelle (idéal pour vos communiqués de presse, actualités…). Le gros intérêt de Wikio que vos informations seront rapidement très bien référencées dans Google (ce qui est plus difficile pour un site seul). Wikio est donc à mi-chemin entre un site de diffusion de communiqué de presse et un site de notation d’articles.

http://www.scoopeo.fr : c’est le challenger de wikio, le contenu est bien plus qualitatif car seuls les meilleurs articles sont publiés sur le site. Il faut d’ailleurs faire très attention à apporter un article pertinent sinon vous serez censuré par les internautes… croyez-en mon expérience !

http://www.tapemoi.com : c’est également un des leaders des sites de publication de contenu. Si le design du site est un peu plus austère il apporte quasiment autant de visites que Scoopeo.

http://www.fuzz.fr : ce site est plus positionné « techno », et il apporte moins de visites que les 3 autres leaders du secteur, néanmoins c’est un des acteurs incontournables en France.

Voici d’autres challengers intéressants:
http://www.blogmemes.fr/ (bien positionné sur google)
http://www.nuouz.com/
http://www.pioche.fr/
http://www.vote-actu.fr./
http://www.gmiix.com/fr/ (permet d’afficher vos pub Adsense et donc de gagner de l’argent)
http://www.notreactualite.com

Et un peu plus loin derrière:
http://www.gweeby.com/ (perso j’ai jamais réussi à poster un article sur ce site !).

http://www.oscoop.com/info_soumis.php?ajout=1
(très difficile pour la diffusion d’articles !)
http://barrepoint.org/
http://www.spotplex.com (nouveau en anglais, actuellement en version béta)
http://www.blooops.com/ (spécialisé dans l’humour)
http://www.linkertop.com/
http://www.notreactualite.com
http://www.humains-associes.org (spécialisé dans la culture, internet, écologie…).
http://bruxello.com/ (Digg like Belge !)
http://www.bluegger.com/
http://tutmarks.com/ (uniquement avec des tutoriaux)
http://quepasa.fr/
http://www.eldiz.net/ (pour les filles…)

Mais il ne faut pas oublier DIGG (http://digg.com) qui est le leader historique américain, mais qui apporte quand même quelques visiteurs français grâce à son immense notoriété !

Microsoft arrive aussi sur le marché avec MSN Reporter:
http://reporter.be.msn.com/ (uniquement pour les pays bas pour l’instant)

Vous avez également les sites publiant des flux RSS
http://http://www.netvibes.com
http://www.fluxduweb.com/add.php?choix=ok
http://www.lamooche.com
http://www.ifeedyou.com/infos/subscribe/

Dans le même style vous avez Del.ico.us qui vous permet de publier les liens vers vos pages Web (un simple plug in est à installer dans Firefox): http://del.icio.us/

Conseil Marketing :
N’appelez pas les journalistes pour savoir s’ils ont bien reçu votre communiqué… Sauf erreur de messagerie (email trop lourd…) il l’aura reçu, et s’il ne vous en parle pas c’est qu’il n’est pas intéressé.

Comment réussir son interview téléphonique ?

Si votre communiqué est pertinent vous avez une chance que le journaliste vous appelle pour une interview plus poussée (dans le cadre d’un dossier..).

Pour que cette interview se passer au mieux prévoyiez:
De réfléchir aux 2 ou 3 messages à faire absolument passer au journaliste. Notez sur un papier ces messages et martelez-les au moins 2 ou 3 fois (sans pour autant faire de la publicité !).
D’indiquer en quoi vos produits sont supérieurs via votre unique selling proposition (sans pour autant dénigrer les concurrents… dites ce que vous faites de mieux !).
Dans 90% des cas le journaliste ne vous fera pas relire son article, donc ne soyez pas étonné s’il comporte des erreurs… Cela veut tout simplement dire que votre discours n’a pas été assez clair. Mon conseil est de laisser couler les petites erreurs, et de faire des rectificatifs uniquement dans les cas graves (problème de prix…).
Les journalistes veulent toujours avoir des témoignages de vos clients, avec si possible une photo. Vous devez donc vous tenir prêt à les leur fournir afin qu’ils les contactent en direct (nb: choisissez un client que vous connaissez bien !).
Lors d’une interview donnez au journaliste les informations les plus pertinentes pour son lectorat en lui indiquant ce qu’attendent selon vous ses lecteurs.
De toujours proposer au journaliste de le rappeler, car nombreux sont ceux qui travaillent de chez eux (en particulier les pigistes).
– Si vous le pouvez, faites une mini étude sur vos clients pour fournir au journaliste des éléments chiffrés en plus de votre propre opinion (très important pour gagner en crédibilité !)

Si tout se passe bien vous devez devenir l’expert et la référence en la matière pour le journaliste.

Conseils Marketing:
– Laissez des remarques / commentaires sur les articles qui ne vous citent pas et envoyez au journaliste des précisions sur un article que vous avez lu en montrant votre expertise et votre connaissance du marché.
– Soyez toujours disponible: si vous laissez passer une occasion un autre s’en chargera… Et être en premier permet de devenir la référence et de ne pas faire « redite  » par rapport à un concurrent.
– Si vous passez de la pub dans un magazine, généralement par échange de bons procédés vous serez contacté plus souvent que si vous n’êtes pas annonceur.
– Les journalistes sont toujours à la recherche de sujets, donc n’hésitez pas à leur suggérer des sujets (actualité, conseils…).
– Conservez tous vos documents de travail pour les interviews dans un répertoire pour vous en resservir à chaque fois.
– Faites-vous un book avec les articles publiés, vous pourrez les utiliser pour vos communications ou pour les présenter à vos clients.

Comment booster vos retombées presse ?

Le mieux est d’organiser un événement et inviter les journalistes, avec comme « prétexte » votre actualité. Par contre n’espérez pas rassembler plus de 3 ou 4 journalistes (au mieux…), et faites toujours un petit rappel 48 h avant, voir dans la journée pour éviter l’absentéisme.
Ex: Ciel avec son Millésime 2007 qui fait une dégustation de vins.

Faite de l’évènementiel avec vos communiqués de presse (invitation à un voyage de presse, visite de votre usine, soirée dégustation…). Où tout simplement offrez un petit cadeau avec le communiqué de presse (ex: un DVD de film en rapport avec votre produit, 1 mini coupe si vous êtes numéro 1 dans votre secteur…).

Collez à l’actualité:
Ex: Une nouvelle norme vient tout juste de sortir ? Envoyez un communiqué expliquant les implications de cette norme et comment vos produits y répondent… Si vous êtes le premier vous serez publié à coup sûr !

Réalisez un dossier de presse avec le dernier communiqué de presse, votre carte de visite, les principales informations sur votre société et ses produits (et quelques goodies). Ce dossier sera remis ou envoyé aux journalistes qui le demanderont (sur un salon…).

Nb: Parfois certaines sociétés font des communiqués de presse avec des résumés en 50 – 250 – 1000 mots. Cette méthode surtout utilisée aux USA. Elle permet d’envoyer aux journalistes un texte prêt à l’emploi quelque soit la place disponible dans le média. Cela peut parfois aider, surtout pour les newsletters internet qui doivent produire des textes très courts très rapidement.

Vous souhaitez externalisez vos relations presse ?

Vous pouvez faire appel à une agence (ou à un site internet). Les prix peuvent aller de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers pour une gestion complète de vos relations presse avec suivi des retombées.

Par exemple Voie de Presse facture le prix d’un communiqué de presse à 1 300 € (plus d’infos et quelques conseils sur les relations presse sur http://www.voiedepresse.com/38)

Sachez cependant que l’efficacité n’est pas la même entre les agences et que certaines sont spécialisées dans des secteurs précis… Faites donc une mise en concurrence et identifiez quelle est la plus adaptée à votre stratégie de communication.

Vous avez des remarques ou des questions, laissez-nous un commentaire !

Posted in Communication | 1 Comment »